• George Soros : Je “briserai les frontières” et “éradiquerai la maladie du nationalisme”

    George Soros : Je “briserai les frontières” et “éradiquerai la maladie du nationalisme”

    George Soros, le milliardaire mondialiste, s’est engagé à “lutter” contre la “maladie” du “nationalisme” en Europe et en Amérique, promettant de briser les frontières.

    Soros, qui a récemment écrit dans le Financial Times, a averti que les gens assez stupides pour être “fiers” de leur pays verraient leur “idéologie dominante s’effondrer autour d’eux.”

    Soros, qui est l’orchestrateur “d’Open Borders” blâme les pirates informatiques russes pour les attaques dont il a été victime en 2016, et le gouvernement du pays a inscrit son organisation ‘humanitaire’ dans une liste noire pour avoir “menacé la démocratie constitutionnelle et la sécurité nationale”.

    Soros a déclaré au journal libéral de gauche : “On a déjà vu tout cela à l’exception de l’idéologie dominante dans le monde qui est maintenant … le nationalisme. C’est l’UE qui est l’institution qui est sur le point d’éclater.”

    “Et la Russie est désormais la puissance principale, basée sur le nationalisme”, a déclaré Soros.

    Breitbart a rapporté: “L’homme de 87 ans avait envisagé de réduire progressivement l’OSF avant sa mort, mais réalisant l’augmentation de la population mondiale anti-mondialiste et anti-progressistes, il a transféré 18 milliards de dollars de sa propre fortune dans les fonds d’Open Borders en octobre 2017 et s’est engagé à rester le président pendant encore cinq ans – ou plus.”

    “Je pense qu’on peut dire que j’ai beaucoup de chance avec mes ennemis”, a dit Soros. “Je me sens plus que prêt à me battre et à défendre ce qui est juste.”

    Le concept de “ce qui est juste” est limpide pour le milliardaire, en fonction de ses enjeux financiers. Le spéculateur, qui a “ruiné la Banque d’Angleterre” en vendant à découvert des livres sterling en 1992, s’est décrit comme “une personne qui, à un moment donné, se livre à une activité immorale et le reste du temps tente de préserver une certaine morale” dans une interview de 60 minutes en 1998 où il a tenté de rationaliser ses vagues de destruction de nations souveraines en spéculant avec sa “philanthropie”.

    Soros a démenti les accusations selon lesquelles ses organisations étaient directement impliquées dans la chute des gouvernements en Ukraine, en Macédoine et en Géorgie, bien qu’il ait admis au Financial Times que ses agents étaient impliqués dans les manifestations de 2014 sur la place Maidan en Ukraine, déclarant: “Nous n’avons pas été impliqués dans les combats – c’est contraire à nos directives et principes. Mais nous étions des partisans des combattants et c’était aussi pendant Maidan.”

    En Macédoine, le vice-président de l’organisation Stop Operation Soros, Cvetin Chilimanov, a accusé l’OSF d’organiser des manifestations dans les Balkans.

    Les nations d’Europe centrale ont été des opposants farouches aux interventions de Soros, et le milliardaire est considéré par le gouvernement hongrois comme étant derrière les plans de l’UE d’ouvrir les frontières de la Zone Schengen à des millions de personnes issues du Moyen-Orient et de l’Afrique par l’institutionnalisation d’une politique migratoire forte.

    La semaine dernière, lors d’une audition du Parlement européen, le groupe de défense des droits des migrants soutenu par Soros, le Comité Helsinki hongrois et la Fondation Helsinki pour les droits de l’homme en Pologne, ont exhorté le Parlement européen à mettre en place un “instrument de valeurs européennes” qui soutiendrait financièrement les ONG qui “protègent les valeurs européennes” dans les États membres.

    L’audition a été organisée par les législateurs européens Sophie in’t Veld et Frank Engel – tous deux nommés comme deux des 226 “alliés fiables” de l’Open Society European Policy Institute de Soros au Parlement européen.


    votre commentaire
  • Pa LES COULEUVRES DU MAGHREB r: Pieds Noirs 9A..

    N°4519 du lundi 13 Août 2018 ..

    LES COULEUVRES DU MAGHREB

    LES ARABES SONT PAS CAPABLE DE GOUVERNER.

     LES COULEUVRES DU MAGHREB

    La cause en est qu'ils sont le plus arriérée de tous les peuples, celui qui erre le plus profondément à l'intérieur des déserts, celui qui sait le mieux se passer des objets de première nécessaire et des grains des régions cultivées, tant ils sont accoutumés à une vie dure et grossière, si bien qu'ils se suffisent à eux-mêmes. Leur goût et la rudesse de leurs mœurs font qu'ils n'acceptent que difficilement d'être soumis les uns aux autres; lorsque leur chef fait appel à eux, c'est le plus souvent à cause de l'esprit de corps qui les pousse à assurer leur commune défense, et il est obligé de n'exercer son autorité qu'en les ménageant et se garder de les contrarier, de peur de voir cet esprit de corps lui manquer, ce qui serait sa perte et la leur : or l'art de gouverner un empire ou un royaume exige que celui qui gouverne contienne par la force ses sujets dans leur devoirs, sinon il ne gouvernera pas correctement. En outre, il est du naturel des Arabes, comme je l'ai déjà dit a plusieurs reprises depuis des années , mais que l'on m’écoute pas. C'est d'arracher aux autres ce qu'ils possèdent en propre,(les biens ) et ils ne s'occupent de rien d'autres. Si donc ils deviennent les maîtres d'un peuple quelconque, le but qu'ils assignent à leur domination est d'en profiter pour lui prendre ce qu'il possède, et ils négligent tout autre souci gouvernemental. Souvent ils remplacent par des amendes pécuniaires les châtiments corporels destinés à punir les mauvaises actions, se proposant d'augmenter par là leurs revenus et de profiter d'avantage : pareille pratique est incapable de contenir les hommes dans leur devoir, et souvent même elle pousse au mal, car celui qui a dessin de mal faire considère ce qu'il doit débourser de la sorte comme de peu d'importance en regard de ce que lui assure la réalisation de son dessin; en, les crimes se multiplient, ce qui amène la ruine de la civilisation, pour nous Peuple de France "chrétienne" . Un tel peuple reste donc comme s'il était dépourvu de gouvernement, chacun cherche à voler et spolier de tout leurs biens  le voisin, la civilisation ne peut plus se développer correctement et est rapidement ruinée par l'anarchie, comme j'ai déjà dit encore une fois depuis des années ,mais comme c'est parfois une parole de pied noir ,on lui pisse dessus ...

    Pour tous ces motifs, le naturel des Arabes les rend donc incapables de gouverner un empire : ils n'y peuvent parvenir qu'après avoir modifié leur caractère sous l'influence d'une religion qui efface d'eux tous ces défauts, leur fasse trouver un frein dans leur propre conscience, et les pousse à protéger les hommes les uns contre les autres, comme j'ai déjà dit encore une fois de plus...

    A titre d'exemple, considère ce qu'il en fut de leur pouvoir lorsque, devenus musulmans, la religion leur offrit une base ferme de gouvernement dans la Loi et celles de ses stipulations qui sauvegardent, aussi bien d'une manière externe que d'une manière interne, les intérêts de la civilisation : les califes d'alors appliquant les uns après les autres ces prescriptions, leur empire devint considérable et leur pouvoir très fort. Lorsqu'il vit les musulmans se rassembler pour la prière, Roustem s'écria :«'Omar me ronge le cœur : il enseigne aux chiens la bonne éducation!» Par la suite, des tribus cessèrent de prêter leur appui au pouvoir et négligèrent les préceptes de la religion, si bien qu'elles désapprirent l'art de gouverner et revinrent à leurs déserts, oubliant à la longue, du fait qu'elles n'étaient plus soumises à qui que ce fût et ignoraient les devoirs gouvernementaux, qu'elles aient jamais fait cause commune avec les représentants de l'autorité gouvernementale : elles retournèrent ainsi aux mœurs grossières dès-je <<va niquer t'a mère>>et j'en passe ! qui avaient été les leurs auparavant, et le mot «empire» n'évoqua plus pour elles autre chose que leur communauté d'origine et de race avec les califes. Lorsque la puissance du califat disparut sans laisser de traces, les Arabes perdirent toute autorité au profit exclusif des races étrangères : ils demeurèrent alors dans les solitudes de leurs déserts, ne sachant plus ce que c'est qu'un empire et l'art de le gouverner, ignorant même, pour leur plus grand nombre, qu'ils avaient autrefois possédé un empire, quand aucun peuple au monde n'eut jamais empire comme celui que détinrent leurs tributs, témoins les dynasties de `Ad, de Thamoud, des Amalécites, de Himyar, et des tobba' du Yemen, puis au sein de l'Islam la dynastie modarite : Omayyades et Abbassides. Ils sont devenus incapables de gouverner lorsque, oubliant les préceptes de la religion, ils sont revenus à leur bédouinisme originel : il peut arriver parfois qu'ils s'assujettissent des États faibles, comme c'est aujourd'hui le cas au Maghreb, mais ils n'aboutissent alors qu'à ruiner la civilisation des pays dont ils se sont emparés, comme nous l'avons dit : Dieu donne à qui il veut ...Pieds Noirs 9A 


    votre commentaire
  • LES ARABES SONT INCAPABLE DE GOUVERNER.

    Par:Pieds Noirs 9A..

    N°4518 du Lundi 13 août 2018 

     (Vidéo)Enfin des musulmans lucide sur ses coreligionnaires...

    L’islam est une communauté de parasites, de sangsues .C'est là, en effet, un peuple farouche, chez lequel la rudesse de mœurs s'est ancrée au point de devenir leur tempérament propre et leur naturel; et ils s'y complaisent, parce qu'elle leur permet d'échapper à l'emprise de l'autorité et à la sujétion à un gouvernement. des sangsues, des fainéants, de bons a rien inutiles.S'ils ont besoin de pierres pour caler leurs marmites, ils en arrachent aux constructions, les ruinant pour en avoir; de même, s'ils ont besoin de bois pour faire des poteaux ou des piquets pour leurs tentes, ils démolissent des toitures pour en avoir : la nature de leur existence est donc incompatible avec l'art de construire, qui est la base de la civilisation. Voilà comment il en va d'eux en général. Et la France est bien parti pour finir dans la même cause ...

    L'Algérie, est une terre riche de cultures diverses et variées riche sur sol et en sous sol , ce que ses sols contiennent non seulement minerais, mine d'or , mais hydrocarbures ainsi une terre riche pour l'agriculture et tout ceci c'est envolé a cause des fainéants pourquoi?. L'Algérie ce pauvre pays est devenu une décharge à détritus à ciel ouvert.Tout est laissé a l'abandon depuis le départ des Français d'Afrique du nord ,de leurs savoirs faire ,même sous une température a plus de 40 degrés , les terres ,les plages ,les immeubles, les routes et cette autoroute est ouest qu'apporte t' elle ? Un échange d'un point "A" a un point "B" , mais aucune aire de repos ni de pompes a essence... OUI! ....celui qui tombe en rade est fichu pas une âme autour,même plus un pauvre âne ou mulet pour vous dépannez ,tous des fainéants  ...comment voulez qu'ils avancent  ?. Et oui parlons un peu de ceux qui les dirigent, ça c'est leurs politiques laxistes corruptrices qui les a menés a cette léthargie,constante et durable.Jamais ils ne se réveillerons ou alors là? .Le taureau est dur a le prendre par les cornes ... 

    De cette terre tant aimée par les Français d'Algérie , que nous avons jamais oublié ,ni tourné la page  de ces belles années d'avant 1962 .L'Algérie était le plus considéré au Maghreb 

    OUI ! .....HIER était.... Aujourd’hui hui ne n'est plus ... 

    Pieds Noirs 9A..

     


    votre commentaire
  • L’Algérie pire pays au monde selon le classement de cabinet américain de conseil Y&R

     De Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
     
    Manuel Gomez Journaliste, Ecrivain
    Voici une confirmation, si elle était nécessaire, à mon article d’hier sur l’Algérie, et je vous promets que ce n’est pas moi qui ai demandé ce sondage, ni proposé cet article à « TSA Algérie », un des quotidiens courageux de ce pays, comme il en faudrait davantage en France où le risque est moins grand.

    « L’Algérie est le pire pays du monde »

    Selon le classement des meilleurs pays du monde, établi, pour la troisième année consécutive, par le magazine américain « US News world report », l’université de Pennsylvanie et le cabinet de conseil Y&R, 80 pays du monde ont été passés au crible en tenant compte de plusieurs thématiques : Aventure, Citoyenneté (Droits de l’homme, égalité des sexes, liberté d’expression, liberté religieuse), Influence culturelle, Entrepreneuriat, Patrimoine, Mobilité, Climat des affaires, Rayonnement et qualité de vie, etc.

    Les premières places sur le podium sont occupées par l’Italie, l’Espagne, la France, les Etats-Unis et l’Angleterre et les plus critiqués sont l’Iran, l’Algérie et l’Angola.

    C’est dans la catégorie « Influence culturelle » qui, selon le magazine américain est synonyme de gastronomie, mode, douceur de vivre, etc. que l’Algérie est classée à la dernière place, sur les 80 pays.

    Dans la catégorie « Entrepreneuriat », l’Algérie occupe la 79ème place, sur 80, tant il est difficile d’entreprendre à cause des lois restrictives. Ce qui explique la rareté des implantations d’entreprises, notamment des PME.

    Dans la catégorie « Qualité de vie », l’Algérie se classe 78ème,  toujours sur 80. Cette notion de qualité de vie se compose de la sécurité de l’emploi, la stabilité politique, les libertés individuelles,  les qualités environnementales, le coût de la vie, le marché du travail, la stabilité économique, la politique familiale, l’égalité de revenus, le système éducatif public selon son développement, le système de santé publique (Bien mal au point actuellement avec le conflit qui s’amplifie entre les médecins résidents, allant jusqu’à une répression sauvage puisque leur grève a été déclarée illégale, et qui s’expatrient de plus en plus nombreux vers la France, qui vient de faciliter leur accueil, notamment par le nouveau décret du 22 novembre 2017, qui leur permet d’obtenir facilement une autorisation d’exercer. Il est, dès lors, considéré comme un médecin français, avec les mêmes droits et rejoint ainsi les 10.000 médecins maghrébins qui exercent déjà dans notre pays).

    Dans la catégorie « Tourisme et aventure », l’Algérie occupe la 72ème place, sur 80, malgré la diversité des sites, l’extraordinaire beauté du grand sud algérien, et cela à cause de l’insécurité, de l’environnement détestable et du manque flagrant d’échanges culturels.

    Avant l’indépendance, l’Algérie était sans doute l’un des plus beaux et modernes pays du bassin méditerranéen (Selon l’aveu même de plusieurs leaders arabes). Il faisait bon y vivre pour toutes les nationalités et toutes les religions. Tout n’était pas parfait, sans doute, mais est-ce que tout est parfait dans les autres pays du monde, est-ce que tout est parfait même dans des pays qui ne sont pas confrontés au terrorisme, aux conflits armés, telles la Turquie, la Grèce et même l’Angleterre, l’Allemagne et la France ?

    Nous l’écrivions hier, l’Algérie est toujours un pays magnifique et, s’il occupe un rang aussi décevant dans ce classement mondial, les responsables en sont les gouvernements qui se sont succédés depuis l’indépendance, qui n’ont pas su, ou pu, le conserver et, pourquoi pas, l’améliorer pour en faire la destination la plus touristique du Maghreb.

    Ce ne sont pas les moyens financiers qui ont manqués, l’Algérie a compté, jusqu’à il y a peu de temps, parmi les pays les plus riches de la planète grâce à son pétrole, mais, hélas, uniquement grâce à son pétrole, qui a été le seul moyen d’enrichissement des castes dirigeantes.

    L’Algérie était un pays riche peuplé de pauvres et aujourd’hui l’Algérie est un pays pauvre, toujours peuplé de pauvres (sa monnaie, le dinar, a perdu en moins de quatre années 50% de sa valeur face au dollar) et dont l’avenir s’annonce plus que périlleux, face à la montée du fondamentalisme religieux.

    Pas pour les « riches », qui ont mis leurs immenses fortunes à l’abri, hors du pays, mais pour une population de bientôt cinquante millions d’habitants à laquelle il ne restera que « les yeux pour pleurer » !

    SOURCE TSA ALGERIE


    votre commentaire
  • Côte-d’Or : ces restaurateurs qui embauchent déjà des réfugiés

    Posté par: Pieds Noirs 9A..

    Sonia Cautain, à gauche, et Loïc Joninon (à droite), le futur gérant, encadrent Ayman Madany, Kamal Yah Ya et Gomaa Niazi Al Rachid devant le Café du Nord, à Arnay-le-Duc.
     

    Alors que les hôtels et restaurants veulent pouvoir embaucher des migrants, cela existe déjà dans certains établissements de Côte-d’Or.

    À Arnay-le-Duc, le Café du Nord confie régulièrement ses cuisines à des réfugiés, avec le soutien très actif du centre d’accueil temporaire service de l’asile (AT-SA) de Pouilly-en-Auxois. Une démarche pour favoriser l’insertion de ces migrants. Et le McDonald’s de Pouilly-en-Auxois, aussi, est une des entreprises partenaires. (…)

    Lizzie Barriez, serveuse, Myriam Peronne, patronne, et Alexandre Jourdin, chef, entourent Aziz devant le restaurant L’Aubespin, de Montbard.

    bienpublic.com


    Côte-d’Or : face à une pénurie de main d’œuvre, des restaurateurs embauchent des réfugiés :

    Source :  fdesouche


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires