Coup dur pour Air Algérie. La compagnie nationale a en effet perdu son procès contre la société canadienne SMI International, rapporte le quotidien El Khabar, qui indique que le verdict a été notifié par courrier le 4 septembre dernier au PDG d’Air Algérie. La société canadienne avait déposé une plainte devant un tribunal d’arbitrage contre la décision d’Air Algérie de résilier unilatéralement le contrat prévoyant la construction de son siège à Alger. La compagnie nationale est sommée de payer 1,5 milliards de DA à SMI, sous peine de se voir saisir des avions.