• Alger la" chinoiserie" constructive ...

    Alger la" chinoiserie"  constructive ...

    Par: Pieds Noirs 9A..

    Alger la" chinoiserie" constructive ...

     Un peuple principalement de paresseux, racistes, jaloux, comme ceux qui les gouvernent , qui se ressemble s'assemble...

    Le manque de main-d’œuvre locale et le manque de courage, les obligent à faire venir des milliers d’ouvriers de l’empire Chinois. Ce sont eux qui réalisent les premiers grands projets ...

    Sur les neufs premiers mois de l'année 2013, la Chine est devenue le premier fournisseur de l'Algérie devant la France avec 4,95 milliards de dollars d'exportations contre 4,7 . "Les Algériens feraient bien d’en prendre de la graine." Ils n’en finissent pas d’étonner, ces Chinois ! Et bien sûr de conquérir l’Algérie, où tout est à construire pour développer le pays ou reconstruire les vieux immeubles. Les chiffres donnent le tournis. Près de 40 000 Chinois y travaillent, formant la plus importante communauté étrangère, loin devant les Français, les Turcs ou les Syriens. En 2014, les autorités ont délivré quelque 24 000 visas à des ressortissants chinois, dont 90 % de visas d’affaires.milliards pour l'Hexagone...
    Aussi, le recul de la France sur le marché algérien, amorcé en 2011, s’explique par le manque de dynamisme des entreprises Françaises qui peinent à s’adapter à la concurrence des Chinois, plus dynamiques que les Pieds Noirs n'auraient jamais accepter celà en leurs propre pays .Sur l’ensemble de l’année 2012, les deux pays étaient déjà au coude à coude : la France en tête avec plus de 6 milliards de dollars d’exportations en Algérie, talonnée de très près par la Chine (5,88 milliards de dollars)...
    La Chine devance pour la première fois en ses années 2014 en plein boum !.La France sur la liste des fournisseurs de l’Algérie. Durant les neuf premiers mois de 2013, l’Empire du Milieu a réalisé 4,95 milliards de dollars d’exportations vers l’Algérie, soit 11,98% des importations globales du pays, contre 4,7 milliards de dollars (11,37%) pour la France, selon les autorités douanières algériennes. Au total, les exportations algériennes sur la même période ont atteint 49,5 milliards de dollars contre 41,33 milliards de dollars d’importations ...
    Travaux publics, bâtiment, tourisme, hydrocarbures, pétrochimie, hydraulique, téléphonie… les Chinois sont absolument partout. L’histoire de cette diaspora de travail et d’affaires remonte au début des années 2000, avec le lancement de vastes chantiers dans le BTP et l’hydraulique. Les entreprises chinoises réussissent à rafler de nombreux marchés en appliquant des coûts ultra-concurrentiels. Le manque de main-d’oeuvre locale les oblige à faire venir des milliers d’ouvriers de l’empire du Milieu. Ce sont eux qui réalisent les premiers grands projets, notamment l’hôtel Sheraton, les cités AADL (pour Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement) ou encore le nouveau terminal de l’aéroport d’Alger ...
    C’est aussi au cours des années 2000 que les premiers commerçants chinois ont fait leur apparition dans les rues des grandes villes. Ils appartenaient aux premières vagues d’ouvriers recrutés par les entreprises de construction et ont choisi de rester une fois leurs contrats arrivés à terme. Ces Chinois figurent d’ailleurs parmi les fondateurs du mini-Chinatown du quartier Boushaki. Selon l’ambassade de Chine, la communauté est estimée à 35 000 personnes...

    Pieds Noirs 9A..


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :