• Audin : Macron a choisi le camp du FLN contre celui de la France

    Audin : Macron a choisi le camp du FLN contre celui de la France

    Auteur : Jean Monneret..((((Historien de la Guerre d'Algérie. Né en 1939 à Alger Etudes à la Sorbonne Docteur de l'Université et Diplôme de l'Institut des Langues Orientales. Auteur de 10 livres sur la Guerre d'Algérie dont La Phase Finale de la Guerre d'Algérie. Nombreux articles et émissions sur le sujet Site : jean-monneret.com))))

    Audin : Macron a choisi le camp du FLN contre celui de la FranceL’hommage d’Emmanuel Macron à Maurice Audin et l’admission que l’État français est responsable de sa mort est un événement capital. Il va bien au-delà de ce qu’avait dit François Hollande en septembre 2012. Toutes les conséquences n’en sont pas encore discernables, mais, l’une d’elles s’impose déjà avec force : la vision de la guerre d’Algérie qui prévaut au sommet de l’État est singulièrement hémiplégique. Le Cercle algérianiste comme les chroniqueurs du Figaro ont employé ce terme avec pertinence.
    En voulant rendre emblématique la tragédie de l’individu Audin, certains ont tenté de stigmatiser globalement l’action de l’armée française en Algérie. Or, trop souvent, ils ont choisi de taire les crimes de la partie adverse : le FLN. L’Histoire n’a rien à gagner à ces indignations sélectives, ni la justice, ni la société française fragmentée. Mesure-t-on bien à l’Élysée ce que ces prises de position peuvent produire dans les zones sensibles qui entourent nos grandes villes ?

    Beaucoup de ceux qu’horrifiaient certaines violences du conflit algérien sont restés aveugles et sourds devant celles de l’autre camp. Que la présidence ait cru bon de conforter ces attitudes obtuses est regrettable. Audin n’est qu’une des victimes de cette guerre, il y en a des milliers d‘autres.
    Peut-on suggérer qu’à travers lui, hommage fut rendu à toutes les victimes, comme la communication de l’Élysée a maladroitement tenté de le faire croire en direction de la presse ? Pas du tout. Il eût fallu pour cela une grandeur d’âme bien absente des cercles officiels. Le soupçon que des considérations piteusement électorales soient à l’origine de la prise de position de M. Macron pèse d’ailleurs trop lourdement.

    Il eût fallu rappeler maintes autres victimes appartenant à des camps opposés et à des communautés diverses. L’hommage ne va pas à toutes les victimes mais uniquement à celles causées par les activités de l’armée française. Rien n’est plus erroné, ni plus regrettable.
    Quel président rendra hommage aux victimes du massacre du 5 juillet 1962 à Oran ou aux 1 580 Pieds-noirs enlevés et toujours portés disparus ?

    Avec Audin, le président a choisi de saluer une victime se situant nettement dans le camp indépendantiste. En accédant à la demande de ceux qui lui réclamaient ce geste, il donne à penser qu’il y a de bonnes et de mauvaises victimes du conflit algérien. Pour les familles touchées, ce choix est ressenti comme un outrage supplémentaire.

    Jean Monneret

    https://ripostelaique.com/audin-macron-a-choisi-le-camp-du-fln-contre-celui-de-la-france.html


  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Novembre à 11:15

    Ce jeune homme Audin et les porteurs de valises, socialistes et communistes, aidaient le FLN a torturer, mutiler, violer, assassiner civils et militaires Français c'est une réalité historique. Point n'est besoin d'aller faire des recherches approfondies, il suffit de consulter les archives photographiques ouvertes pour voir de ses propres yeux les images des méthodes douces et pleines de sollicitudes du FLN, égorgements, émasculations, éventrations des femmes enceintes, bombes dans les cinémas les bars, les stades, les marchés, à la sortie des églises... alors, que dit le Néo Roi de ces tristes et ignobles personnages ? Il en fait des idoles et des icônes de la République ! Quel beau message ! Cela laisse présager de belles choses pour l'avenir de ce pays quand les islamistes décideront vraiment de s'en prendre à lui. Bonne chance aux générations futures, votre avenir est bien plus en péril avec ce que fait le Néo Roi qu'avec les centrales nucléaires ou le changement climatique.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :