• La souffrance dormante du Pieds Noirs ...

    Par :Sylvestre Brunaud   La souffrance dormante du Pieds Noirs ...

    La souffrance dormante du Pieds Noirs ...

     

     

     La souffrance dormante du Pieds Noirs ...

    Mesdames ,Mesdemoiselles,Messieurs ; 

    À notre arrivée en France nous les Pieds-Noirs avaient beaucoup trop à faire, il fallait vivre et surtout survivre malgré le mauvais accueil et qui dure depuis des années, nous avons tout repris à zéro avec le pire hiver de 62/63 dont nous étant dans le centre de France et sans chauffage cause de manque d'argent, il a fallu faire surface comme beaucoup de ses Français d'Algérie, beaucoup de vieux se sont laissé mourir de chagrin du mal d'avoir subi de tout perdre et comme moi et parents n'avoir aucune famille en France pour nous accueillirent ...

    Puis on reste en vase clos en famille dans notre souffrance, et on se met à écrire, pour soi, en écrivant la main tremblant de ce froid sans chauffage dans la maison, comme si on écrivait sans souci d'être jamais lu, pour les enfants, afin qu'ils sachent. Certains reviennent sur le passé, indiquant ce qu'il aurait fallu faire où ne pas faire, inventant des solutions-miracles, mais comme le miracle n'existe pas, alors persuadés que la solution choisie était la pire de toutes. Les titres de nos livres (PN)traduisent notre désarroi, notre colère, notre douleur. On nous écoute peu ou presque pas du tout de notre malheur . Comme une litanie: sous les soleils qui ne brilleront plus pour nous avec notre parler et coutume de régions de ses départements Français d'Algérie...
    Alors la Révolte; cette haine qui ressemble à l'amour; L'été 62 fracassés ; Le cri retenu .Le soleil ne chauffe que les vivants, notre Algérie Française tu te rappelles. Et qu'ils m'accueillent avec des cris de haine ! . Hier nous restera toujours proche d'aujourd'hui avec cette cicatrice ouverte à vie . Derrière nous, Bab Bel Oued où j'ai vécu... Nous Pieds Noirs nous évoquons aussi, plus précisément, le pays, on le revendique: mon Algérie; Département Français et non colonisé. Algérie, ma source et mon soleil; Inoubliable Algérie; L'Algérie des souvenirs; Algérie mon amour; Algérie de nos parents et grands-parents d'avoir fait de cette Algérie une avancer extraordinaire dans le modernisme . Et puis, un jour c'est la fatalité, le destin, comme un rideau que l'on baisse sur une tragédie, nous plongeons dans les ténèbres. Pour un Pieds Noirs dont a chacun sa signification de faire connaître sa douleur, et qui chacun a son écho.

    Maintenant;

    Info pour les personnes sans cervelle: Les colons étaient que 16,8 % des Français d'Algérie PN. Le reste ouvriers et fonctionnaires. Mon père était serrurier .En 1962 les dockers de Marseille rouge, ont trempé les cadres des Pieds Noirs rempli de meubles et d'affaires familial dans l'eau du port avec les grues des bateaux. Tout cela sans savoir si ces personnes étaient colons ou ouvriers. Et bien sur maintenant ils reçoivent avec les bras grand ouvert les migrants qui ne fuient en aucun cas la guerre ...

    Une pensée pour les Harkis aussi.

    Je vous remercie...Sylvestre Brunaud....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :