• Le communiste « Du sang sur les mains » !

    Le communiste Français « Du sang sur les mains » !Par: Pieds Noirs 9A..

    Article N° 4530 

    Le communiste« Du sang sur les mains » !

     

     

    L'AFFAIRE AUDIN : On ne peut que déplorer l'utilisation de la torture comme moyen de "PACIFICATION" puisque qu'avant la classification des événements d’Algérie, "en Guerre d’Algérie, il était question de Pacification...
    Toutefois, La mise en avant de l'affaire Audin participe essentiellement d'une préparation de séduction du Président de la république MACRON (au plus bas des sondages) en direction d’un électorat de gauche qui lui échappe socialement et surtout pour préparer son voyage en Algérie pour en tiré profit . Macron va au cours de son voyage en Algérie quémander des contrats et comme l'on sait l'Argent n'a pas d'odeur. En outre il flatte en vue des élections Européennes un électorat qui lui échappe socialement.Le président de la république, le chef des armées, Président de tous les Français (en principe) Quoi que?,manifeste son sectarisme en n'allant pas au bout de la vérité, en humiliant à nouveau l'Armée Française, et la mémoire de nombreux Français,ainsi ses Français d'Algérie voulant que l'Algérie reste Française dont elle a jamais été colonisée que je sache ,Seulement les gauchos bobos qu'ils en puissent en dire...

    Attention à la ligne rouge Monsieur Macron .
    L'utilisation de la torture quelque fut son importance, comme les répressions aveugles ont desservi au final le ralliement des masses musulmanes à la cause de l'Algérie Française ...
    Comme il est dit ou l'armée Française n'avait pas l'utilité absolue de la torture pour faire parler les prisonniers rebelles. ...Les opposer entre eux et d'autres formes moins cruelles à bases de renseignements auraient suffi à anéantir les réseaux.

    Monsieur le président de la république, vous qui prétendez rejeter les méthodes de gouvernance du passé, vous ne faites qu’aggraver les ressentiments en ravivant les plaies qui demain en coûtera le prix fort à la France .
    Citations pertinente : Je pense que c'est la longue litanie de nos chefs d'État qui depuis  De Gaulle battent leur coupe sur le dos du passé(de cette Algérie Française), des hommes du passé en faisant repentance du passé de façon assez scandaleuse et je dirai ignominieuse à l’égard de la vérité par des paroles mensongères sur la réalité des faits produits sur cette terre Française ...

    Alors;
    A propos de ce Maurice AUDIN,grand communiste de 25 ans dont on va maintenant nous faire un héros.Alors en ma parole je dis non !...
    En quoi consiste l’affaire Audin ?.

    Il s’agit d’une disparition. Celle d’un jeune mathématicien, assistant à la Faculté d’Alger. Membre du Parti Communiste Algérien (P.C.A.) et favorable à l’Indépendance, il était soupçonné d’avoir hébergé des militants clandestins de son parti,pour favorisé le FLN a tuer du Français , lequel était dissous depuis le 13 septembre 1955. Ceci se produisit en pleine Guerre d’Algérie, durant un épisode appelé la Bataille d’Alger.

    DONC;
    Maurice Audin fut arrêté dans la nuit du 11 au 12 juin 1957 par les paras de la 10e D.P. Le bruit courut assez vite qu’il avait été torturé. Il fut assigné à résidence et, le 1er juillet, on apprit qu’il s’était évadé et n’avait pas reparu. Au début du même mois, son épouse Josette et ses avocats (communistes) très sceptiques quant à l'évasion, portèrent plainte contre X pour homicide volontaire. Le bruit se répandit cette fois qu’il était mort sous la torture sans savoir la vraie vérité .L’affaire Audin commençait par le pouvoir sous la gauche pour en tiré le maximum de profit .

    Que s’était-il passé ?

    Ou plutôt peut-on savoir ce qui s’est passé ? Essayons de répondre.
    Le 20 juin 1956, le Front de Libération Nationale (FLN) avait déclenché dans les rues d’Alger une vague d’attentats aveugles contre les Européens. Deux rebelles, pris les armes à la main, venaient d’être exécutés à la prison Barberousse. En représailles, Ouamrane, le chef de l’insurrection dans l’Algérois avait ordonné d’abattre tout Pieds-Noirs âgé de 16 à 60 ans. Donc ces attentats contre des civils innocents s’étaient multipliés ; femmes et enfants n’étant pas épargnés.voir même les bébés malgré leur age contre les murs...
    Devant la gravité de la situation, le ministre résidant, le socialiste Robert Lacoste, avait décidé le 7 janvier 1957, de remettre les pouvoirs de police du Préfet Baret au général Massu. Les parachutistes qu’il commandait investirent la capitale. Ils entreprirent d’y démanteler sans mollesse les réseaux du FLN.
    Le 9 juin 1957, un nouvel attentat de ce dernier au Casino de la Corniche, à Saint-Eugène, fit 8 morts et une dizaine de blessés, surtout parmi les jeunes israélites qui, nombreux, fréquentaient cet établissement. Des femmes, des jeunes filles figurèrent en nombre parmi les victimes.

    L’arrestation du communiste Audin anti Pieds Noirs (Français) se produisit trois jours plus tard. Elle découlait des activités du FLN pour tuer du Français . Le parti communiste algérien auquel avait appartenu le jeune mathématicien était certes favorable à l’indépendance de l’Algérie, dont responsable de ses faits et geste croyant devenir l'idole du FLN et en faire sa place en cette Algérie indépendante,mais son interpellation n’était pas en lien direct avec les bombes déposées dans Alger par les réseaux nationalistes ...
    Les communistes et les nationalistes algériens avaient des relations aussi tendues que complexes. Leur hostilité remontait au moins aux années 1930 et, à l’époque du Front Populaire, la presse du parti appelait les nationalistes, des nazionalistes. En 1945, au moment des événements de Sétif, les communistes étaient de ceux qui réclamaient la répression la plus ferme contre les fauteurs de trouble ,croyant ses communistes rouges avoir toutes leurs places après l'indépendance en cette Algérie Algérienne,mais voila ,ils sont bien mis le doigt dans l’œil .

    Alors ,quelques mois après le déclenchement de l’insurrection du 1er novembre 1954, le PCF et PCA , initialement très réservé, avait créé sa propre organisation de lutte armée, les Combattants de la Libération (C.D.L.). Ces derniers avaient eu la prétention de mener un combat autonome. La désertion de l’aspirant communiste Maillot avec emport d’armes, les avait incités à créer leur propre maquis...
    Pouvons rien. Nous sommes dans l’arène au moment dramatique de l’alternative. C’est l’estocade ou de coup de corne. C’est aussi l’heure de vérité...
    L’heure de vérité ...,mit huit ans pour sonner avec Le génocide des Pieds-Noirs. Combien sera compter le temps pour déjà la Belgique qui en suivra la France ...

    Comme je défends toute la mémoire comme des Arméniens martyrs, je dois défendre aussi celle des Pieds-Noirs ,dont j'en suis un , notre sort ,cela fut un génocide dont ce petit monde des « petits blancs ».a été brusquement anéanti par la violence injuste ou même le communisme Français alimenter les bases des felouzes pour tuer des civiles innocents Français femmes et enfants ,et ainsi pour finir les familles de Harkis ...

    Les Français sont enclins à dormir sur les lauriers que d’autres piétinent sans vergogne. Ils ne se réveillent qu’au tumulte des batailles . Que le destin de la France soit de se réveiller dans le bain de son propre sang ,car le réveil sera très dur ...

    Et encore, oui, nous avons du quitter ce pays que nous avions (mes ancêtres Pieds Noirs depuis 1832) avions fait et modernisé ,radié les maladies de ses marécages infectés  ...

    Oui le communisme nous a détruit comme ils sont en train de détruire toute l'Europe de la civilisation Chrétienne ...

    Pieds Noirs 9A..


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :