• Le général FRANCO pose un problème aux socialistes

    Le général FRANCO pose un problème aux socialistes de Pedro Sanchez !

    L'AURORE.overblog.fr -:-:-:-:-:-:- par Manuel GOMEZ           Par:Manuel Gomez 

    On ne vous dit pas tout !

    Espagne : Madrid – Les socialistes de Pedro Sanchez ont pris par décret que le corps du général Franco soit exhumé et déplacé vers un lieu plus discret que le « Valle de Los Caïdos », à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, et cela avant fin 2018.

    Il s’agirait, selon eux, d’un geste symbolique et ce geste leur permettrait de s’assurer la sympathie de toute la gauche espagnole et, surtout, de l’extrême « Podemos », alors que sur le plan politique elle est particulièrement contestée actuellement à cause de l’immigration incontrôlée.

    La famille du généralissime a accepté cette décision mais à sa manière et la dépouille de Francisco Franco sera bien transférée mais non pas dans un « cimetière discret » mais en plein cœur de la capitale, dans la cathédrale de l’Almudena, où la famille Franco dispose d’une concession depuis 1987. La fille du généralissime y repose déjà.

    Cette décision contrarie très fortement les socialistes qui souhaiteraient empêcher la réalisation de ce transfert et, comme la famille du général refuse d’obéir, ils se tournent vers l’église qui, bien entendu, les ignore totalement.

    Dès lors, les socialistes déconfits préfèreraient que Franco demeure à « Los Caïdos » plutôt qu’au cœur de Madrid, en plein quartier touristique, où il recevrait des « hommages » bien plus nombreux !

    Toujours à Madrid, ce vendredi 19 octobre, dans la soirée, une tentative d’évasion, au centre d’internement des étrangers qui se situé à « Aluche », un quartier périphérique de la capitale, a fait dix policiers blessés, dont deux transférés vers l’hôpital Gomez-Ulla, souffrant l’un d’un traumatisme crânien et l’autre d’une fracture de la main. Les huit autres blessés légèrement.

    Environ 170 migrants illégaux sont enfermés dans ce CIE, dont 70 d’origine algérienne, qui peut accueillir jusqu’à 280 détenus.

    Ce sont ces 70 qui ont tenté de s’évader, à l’heure de la distribution des médicaments, juste après le dîner.

    Ce CIE a déjà été le théâtre de plusieurs émeutes et évasions au cours des derniers mois. Le dernier incident s’était produit au mois d’août dernier lorsque 16 migrants se sont échappés.

    L’ONG « SOS Racisme » indique qu’entre 2014 et 2017 au moins quinze grèves de la faim, trois émeutes collectives, 11 tentatives d’évasion et 7 de suicides, se sont déroulés dans ce centre.

    L’incident le plus grave s’étant produit en octobre 2016, lorsque 40 migrants se sont mutinés pendant plus de douze heures, juchés sur le toit du centre.

    On peut se poser la question de savoir pourquoi ces migrants illégaux ne sont pas expulsés très rapidement puisqu’ils ne se plaisent guère dans ce centre d’internement, ni dans les autres centres d’ailleurs.

    Ne serait-il pas plus agréable pour eux d’être réexpédiés chez eux où ils seront de nouveau libres ?

    Je ne vois pas l’intérêt de certains pays qui, comme l’Espagne, préfèrent conserver sur leur territoire des migrants qui expriment, quelquefois même violemment, leur hostilité à rester dans le pays qui les a accueilli et les retient de force !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :