• Le mot France n'existe plus ,mais (république)

    Le mot France n'existe plus ,mais (république)

    Par: Pieds Noirs 9A..

     

    Le mot France n'existe plus ,mais (république) Comme ripoux !...

    Une nouvelle preuve de la faillite de notre enseignement. 

    Tout le monde savait depuis les années après l'abandon bradée des départements de l'Afrique du Nord en 1962 qu’il pourrait se produire d’énormes problèmes de discipline dans les écoles publiques durant ses années a suivre ,ainsi durant toutes ses années nos gouvernements successives ne disent plus La France ,mais la république ( république laïque) et non la (France laïque) dont nous arrivons a terme d'une république pure et dure qu’un nombre effarant de jeunes mahométanes y exhibent un voile islamique, fort peu usité au Maroc pour prendre un contre-exemple simple...
    Il a fallu que deux mineurs d’âge mûre, issus de l’immigration noire africaine, menacent une enseignante, l’un étant armé d’un pistolet (à plomb ou à amorce : les informations sont volontairement imprécises du côté du ministère de l’Intérieur)enfin le ministère font semblant ou patauge réellement dans la semoule migratoire,pour ce qui se passe dans les école au sein déjà entre élève ne date pas d'aujourd'hui ,mais la poulie qui entraîne l'engrenage bien huilée et fonctionne a merveille aujourd'hui en France comme dans toute l'Europe .Alors pour que l’on porte à la connaissance du public l’énorme scandale de l’insécurité à l’école, reflet de la décadence depuis des années et la pourriture du régime...
    Dès la fin des années 1962 , diverses de paroles et de combat au sein du peuple Français par les Français d'Algérie dit Pieds Noirs dénonçaient sans cesse et jaque jour par tout ou nous soyons , le fut un échec pour nous et pour notre mère patrie ,de pas nous avoir fait confiance en nous écoutant ,d'être réputés de tout les noms ,de gros colons et j'en passe d'avoir exploité le petit musulman a coup de fouet a faire suée le burnous ou même le jeune Macron sorti a peine de son cocon en a pris cette haine sans connaître l'Histoire qui pourrait apporter les années a venir les violences physiques et la la suite encore et encore plus grave ...
    Le bourrage de cerveau de certains parents à leurs enfants jeunes (voir 3/7 ans) la haine de l'homme Chrétien qui rafle tout et qui pique toute leurs terres et les font travailler pour une misère ,et la presse Française comme l'audio vision (tv) n’hésitaient pas et encore de nos jours (2018) à en « remettre une couche ».Alors comment voulez-vous qu'aujourd'hui qu'ils braquent avec arme chargée ou pas un enseignant (e) en insultant, voire en frappant les enseignants,dans la cour des écoles du même topo . On rappelle que chaque année quelques élèves se font poignarder dans les écoles de la République et non dite (la France) ou sur le chemin menant au domicile parental ,ou même dans les Usines ou petite entreprise en prends le chemin du désespoir fatal ...
    Oui on a admiré que dans l’immigration d’origine Africaine ou Orientale , l’on n’hésitait pas, quand on était un grand et gros homme, à frapper une femme, pourvu qu’elle ne soit pas mahométane (Oumma oblige). La condition féminine n’a pas été améliorée, en France, par l’importation des « chances pour la France », qui fut un désastre ,qui généra, d’abord et avant tout, un surcroît de violence, dans les rues et les immeubles d’habitation, mais aussi dans les écoles, dans les hôpitaux et dans les transports en commun.
    Or, les bonnes questions ne sont jamais posées. Alors pourquoi s’acharner à scolariser des sous-doués qui ne feront rien de leurs dix doigts à part d’être violents, éléments perturbateurs des élèves calmes et souhaitant apprendre ? Pourquoi continuer à distribuer des allocations diverses à des familles de voyous anti France ?.Pourquoi ne pas appliquer les lois déjà existantes ? Ses parents sont responsables des crimes et délits commis par un mineur d’âge. Frapper la famille d’amendes ou la menacer d’expulsion si elle n’est pas titulaire de la nationalité Française sont des mesures conformes à la loi.Pourquoi ne pas créer des lois adaptées à l’actuelle situation explosive ? Le délinquant récidiviste doit être exclu de l’école, interné en centre de détention-rééducation (illusoire, en fait), ou mieux, réexpédié dans son pays origine , l’expulsion devant toucher l’ensemble de la famille si plusieurs de ses rejetons s’avèrent criminels ou délinquants inassimilables. Fermons les frontière et de l'armée a l’intérieur de nos Frontière ...
    Car, c’est une évidence : la canaille violente, racketteuse, trafiquante, incendiaire, rebelle à l’autorité légitime (à ses authentiques dépositaires, soit autre chose qu’un Benalla !), la crapule violeuse, l’adolescent porteur d’une arme, sont les fruits pourris d’une éducation ratée. Les parents portent l’écrasante responsabilité de cette situation, de ce ratage, de cette moisissure sociale, hautement contagieuse et dangereuse pour l'avenir des enfants et petits enfants chrétiens ...
    En aucun cas, cette prise (très tardive) de conscience ne doit déboucher sur des mesures à l’eau de rose ni sur de nouveaux milliards d’euros gâchés inutilement dans les cités de non-droit. Il faut impérativement ramener l’ordre et commencer une politique d’expulsion des sujets inutilement arrivés et inassimilables : délinquants récidivistes ...
    Mais aussi, les enseignants doivent quelque peu balayer devant leur porte. Ils ont, durant Plus de 55 ans dont beaucoup ont sali les Français d'Algérie en les écrasant plus bas que terre , beuglé sur tous les tons que les lanceurs d’alerte étaient des « fâchistes ». Il est grand temps de comprendre que le Barbare n’est pas « devant notre porte », mais qu’il est déjà très largement implanté dans notre pays et que des mesures draconiennes s’imposent.
    Après tout, l’unique souverain de l’État Français n’est ni son Président de la République ni les roitelets de la Communauté européenne, mais la Nation Française.
    Faudrait peut-être que Macron apprenne véritablement l'histoire sur l'Algérie de 1839 nous Français d'Algérie et fiers aussi d'être Pieds-Noirs , nous connaissons notre histoire nos origines celle qui à fondée ce pays nos ancêtres qui sont venues sur cette terre travailler de sueur et de sang , pour le respect de ceux qui ont fondés en 1839 ce pays malheureusement aujourd'hui il n'est plus le notre . Et demain La France mère patrie ne sera plus non plus ...Pieds Noirs 9A..


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :