• Les enfants qui ont survécu aux « psy » ne peuvent plus blairer la Gauche

    Les enfants qui ont survécu aux « psy » ne peuvent plus blairer la Gauche

    Le destin des enfants pauvres mais doués est non seulement compromis par leurs parents déséquilibrés mais aussi par l’armada des formateurs « à l’écoute », des pédago-psycho, souvent des femmes, et des femmes de gauche, qu’ils ne peuvent souvent plus supporter dès l’âge de 17 ans.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :