• OÙ EST PASSE MON PAYS !

    OÙ EST PASSE MON PAYS !

    Par :Sylvestre Brunaud ..

     

     

    OÙ EST PASSE MON PAYS !


    La guerre d’Algérie a commencé par l’assassinat de deux instituteurs en 1954. Ils ont été choisis par le FLN comme cibles parce qu’ils symbolisaient une France humaniste, celle qui instruit et qui développe ...
    Huit ans plus tard, Les Français d'Algérie et harkis n’ont eu le choix qu’entre le départ d’une terre qu’ils avaient rendue meilleure pour l'avenir de tous, abolie maladie et autres et ce fut le massacre. Ce sont ainsi 150 000 harkis et Pieds-noirs, enfants, adultes et vieillards, qui ont été assassinés, le plus souvent après avoir été torturés alors qu'ils avaient eu leur indépendance ... L'abandon de ses enfants de sang et sans protection après le ravage de puis le 18 mars au soir d'Évian, entre 18 h et 18 h 30 l'affaire fut fatal sur un plateau d'argent par la France, fut qu'un désastre, un désastre que la France aura bien du souci à faire face aux années qui suivront ... Calais fut une défaite complète face cette oligarchie, et le restant de nos départements Français de cela et du bon vouloirs de beaucoup de Français d'accepter leurs destins ...
    Le même procédé est en cours en sa mère patrie ... Le Bataclan fut le départ pour une France pour ensevelir ses valeurs et son drapeau qui a porté haut son Empire, et de constater par mes larmes de mes yeux au jour d'aujourd'hui son destin ... Comme on nous dit,il faut penser à l'avenir, mais quelle comme avenir ,si le passé en étant une réalité,une réalité qu'on cache dans nos écoles et collèges en donnant raison aux petits loups qu'ils ont des agneaux a se mettent sous la dent,et sans cesse par les médiateurs du système pensant qu'a leurs bons avenirs de leurs clan familiaux ,et ma foi tant pis si on jette son propre peuple dans la rivière a crocodile ... Je le redis encore une foi ,<<les droits de l'homme et de l'enfant n'existe pas >> N'ont jamais éxisté ...
    Le drame que les Français d'Algérie ont vécu, il ne reste plus aujourd’hui comme vestiges qu’un grand rêve, des souvenirs douloureux, des plaies ouvertes a vies , dont des milliers de morts, des milliers de déracinés que l’on a, en 1962, dépossédés, humiliés, violés ; des ruines, une odeur de sang caillé, des plaintes étouffées ...! Et qu'ainsi encore et encore 50 ans plus tard que cela se reproduit en mère patrie ,de cela de nos martyrs subi ,nous voilà retrouver encore une fois contre cette menace ...

    C’était l’exode de ces enfants de pionniers qui n’en finissaient pas de parcourir l’hexagone en quête de travail et de logement et ces enfants-là, bouleversés par la guerre, ne s’arrêtaient jamais d’interroger le passé pour tenter d’entrevoir la raison de tant de malheurs immérités. Pourquoi cet acharnement du destin à leur infliger tant de détresse ? Pourtant, quand les vieux étaient venus s’installer en Algérie, dans ce désert de pierres brûlées par le soleil, il n’y avait rien, rien que la chanson du vent dans les touffes de broussailles et de palmiers nains. Et les vieux n’avaient rien pris à personne… Nul avant eux n’avait préparé leur venue sur ce sol vierge, nu, aride ou pestilentiel et où ils ne trouvèrent rien qui pût leur rappeler leur passé...Je vous remercie ...

    Sylvestre Brunaud ..


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :