• PHILIPOT OU LA GRANDE MANIPULATION

    Par :Sylvestre Brunaud..

    Un billet de 2016 sur Marine Le Pen et son parti  de bras cassées

    PHILIPOT OU LA GRANDE MANIPULATION

    Mesdames ,Mesdemoiselles ,Messieurs
    La victoire du fils spirituel du grand et génereux De Gaulle
    Florian Philipot est un parfait metteur en scène ,c’est une affaire de famille
    Quoi qu'il en soit , c’est lui, le nouveau venu, le grand gagnant de cette crise.« Jamais un second n’a eu autant d’influence » par faire reculée et prendre place de Louis Alliot, écrasé le patriarche qui s'en va, et lui, lui seul le nouveau venu, dont la fille du patriarche s'incline et par ce mette à genoux, dont de son suivi, un sondage programmé bidon d'Odoxa dénonçant soi-disant que 87% des militants FN pensants qu'il fallait qu'il prenne sa retraite Jean Marie . de quoi nous prendre pour des imbéciles ... Un camouflet pour celui qui a fondé le Front national en 1972...Dont moi-même était au sein du bureau de Châteauroux, jamais d'avoir entendu ce vote en 2012 ,l'année où j'ai pris mon baluchon, donc déjà l'arnaque au FN commencer à prendre de l'ampleur avec la fille et le jeune loup, dont était surnommé Philipot 1er en interne pour les braves, qui se rêve à Matignon avec sa croix de Lorraine en bandoulière .Ce Monsieur Florian Philipot n'a cessé de s'attaquer à l'héritage politique de Jean-Marie le Pen, pas assez social à son gout ...
    Par haine et de méchanceté à cette droite Nationale (FN), dont d'avoir créé un bouleversement en provoquant en 2012 en montant ou déstabilisant le moral de certains jeunes pour le suivre dans sa mission, donc pour se rendre à Colombey-les-Deux-Églises pour fleurir la tombe du général de Gaulle. Sacrilège ! Le traître des accords d’Évian de 1962 et de donner sur un plateau d'argent 4 départements Français clés en mains de cette Algérie Française et non colonisée mes braves... En 2014, il emmène un bus de militants ,des jeunes triés sur le volet, se recueillir sur la tombe du général. Floran Philipot, c’est surtout l’ingénieur en chef de la dé-diabolisation du front ,un compère de politisation à la "mélenchoniste." Pour Marine le Pen, la gamine à genoux devant son Dieu Philipot le conquérant  ,qui avec son expertise politique et sa connaissance de l’opinion, a enclenché une dynamique qui pourrait lui ouvrir les portes de l’Élysée,dont tout est prévu ,tout est permis par l'énarque , en faisant voiture balaie en ramassant toute personne venue de nulle part, voire même dans les quartiers anti-France par soif de pouvoir. Donc aussi par la presse ,en faire un discours étatiste, voir trompe l’œil à des classes moyennes et défavorisées qui empruntent aux thèses de Jean-Pierre Chevènement et à la doxa gaucho-gaulliste...
    Son frère, Damien Philipot, travaille à l’Ifop depuis 2007. Lui a effectué un stage à TNS Sofres lorsque il étudiait à HEC. Vote contre le traité constitutionnel, vote ouvrier, vote des urbains ..,donc sachant comment magouiller les chiffres par prestation, c'est le Monsieur Chiffres du FN ,en une vedette pour se remplir les poches sur le dos des militants et donateurs .
    Depuis au FN, cette omniprésence médiatique agace. En 2014, une page Facebook, Génération Philipot est lancée par sa jeune garde. Plusieurs caciques du parti grincent des dents. Marine le Pen s’énerve, une fois n’est pas coutume, et rappelle son protégé à l’ordre, mais la patronne finie toujours par céder.
    Un homme de provocation ce monsieur Phillippot ,né hors sérail, ce fils d’instituteur a toujours eu un goût prononcé pour la provocation (un fout la merde) envers l’establishment. En 2002, étudiant dans la prestigieuse école de commerce HEC, il crée un club, HEC avec le Che, pour soutenir l’ancien ministre de l’Intérieur de Lionel Jospin. Quelques mois plus tard, il va même jusqu’à braver l’association officielle HEC Débats en mettant sur pied une structure concurrente. « Il a invité Jean-Pierre Chevènement en 2003 et Thierry Meyssan [conspirationniste, auteur d’un livre remettant en cause le 11 septembre 2001] », se souvient un étudiant de l’école pour qui cela était clairement un acte « antisystème ».
    Florian Philippot déstabilise le FN , bouscule tous les codes du FN...Ainsi, lors des manifestations contre le mariage pour tous, il incite Marine le Pen à ne pas défiler, la gamine s'incline pour marquer un grand coup dans la presse, au grand dam de la nièce Marion Maréchal-Le Pen, qui, elle, prend la tête du cortège, de la à ces jours tout est déclenché ,cela devient une guerre familiale .
    Marion toute jeune encore , est sa meilleure ennemie à Phillippot après le patriarche au sein du parti. Tout les oppose, que ce soit sur le terrain économique , lui et étatiste et se revendique de gauche gaulliste que même Mélenchon de l'avoir applaudi au sein de son bureau politique devant les médias, Marion elle est -libérale et se dit de droite .., ou sur les questions sociétales. Dans cette guerre sous cape, elle a une longueur d’avance. depuis ce jour la guerre familiale ne cesser de fermer rideau... Elle a été élue députée du Vaucluse en 2012. Lui a échoué par deux fois à Forbach avec sa croix de Lorraine en bandoulière , en juin 2012 aux législatives et en mars 2014 aux municipales. Et lors du dernier congrès du FN, il y a deux ans Marion Maréchal-Le Pen a été plébiscitée par le comité central, en arrivant à la première place. -Florian Philippot a terminé quatrième, loin derrière. De colère philippot disant« Porter le nom Le Pen, cela donne un coup de pouce », avance-t-il. Manque de bol ,monsieur croyait en portant l'étiquette du collabo traite allait faire fureur .Il valait mieux d'avoir des idées à monsieur Poutine .Mais pas Poutine qui veut ...
    Maintenant le Front national Marine le Pen est cuit Le FN est une monarchie absolue héréditaire ,dans ce club politique, si la reine décide sa disgrâce, du jour au lendemain, Philippot n’est plus rien. Réciproquement, si Florian Philippot part en claquant la porte, Marine le Pen est inapte à piloter la stratégie politique du parti. ET c'est pour cela qu'elle ne veut pas le virer ce traitre gaucho porteur d'idée communiste et pour frimer se revendique De Gaulle .C'est un politicard prétentieux qui ne pense qu'à lui. Il vise la place de marine sachant à avoir un pois chiche dans sa cervelle, après on verra. Il peut se dire de gauche si cela lui sert . Il tournera sa veste quand il faudra, même en faveur du même type d'un 18 mars 1962 à Évian. C'est un danger public qui n'a pas d'idée précise de la politique ,pour lui c'est un boulot c'est tout pour faire du fric . Le pays il s'en balance, de la famille il s'en balance , de vos enfants et petits-enfants il s'en balance ... Vous pensez que les autres politiques aussi pensent à la FRANCE avec un grand "F" .
    Ils font tout pour la faire disparaître ! Je vous ai compris, du moment de m'avoir compris moi ! ce sera au moins le principal .Je vous remercie
    Sylvestre Brunaud ..

     


    votre commentaire
  • Jean-Claude Juncker : une épave humaine à la tête de l’Union européenne ?

    « Titubant au sommet de l’Otan, Jean-Claude Juncker souffre d’une sciatique » affirme sans rire une chaine du service public, ce 12 juillet, évoquant le comportement physique pour le moins instable du président de la Commission européenne en marge du sommet de l’OTAN.

    Une explication reprise en boucle dans toute la presse mainstream, comme si les images de Jean-Claude Juncker titubant et souriant, soutenu par des gardes du corps, pouvaient tromper qui que ce soit.

    Selon un spécialiste qui a vu la vidéo « la totale absence d’expression faciale douloureuse, les mouvements insécures des bras (0’02 à 0’08), la statique instable (0’12 à 0’15), les mouvements des genoux à la montée et à la descente de l’escalier, la mobilité des jambes, et le déséquilibre arrière répété (0’48, 1’27, 1’48) ne plaident évidemment pas en faveur d’une sciatalgie ! En cas d’éventuelles violentes douleurs, un traitement très abusif aux opiacées pourrait expliquer une part de l’instabilité, mais dans ce dernier cas, le tenir par les mains ne suffirait pas à le maintenir debout, la pâleur serait beaucoup plus accentuée, les expressions faciales plus figées, une raideur de jambe évidente, et les mouvements oculaires ou ambulatoires encore plus lents. Les images plaident donc le plus sûrement en faveur d’une cuite... »

    Ce n’est malheureusement pas la première fois que celui qui, à la tête de l’Europe, donne en permanence des leçons de morale, apparait en état apparent d’ébriété lors de manifestations publiques – toujours en invoquant une prétendue sciatique. Il y a deux ans, et encore fin juin 2018, il avait déjà été surpris dans cet état. Les images parlent d’elles mêmes.

    Ainsi donc, aux frais des contribuables européens, Jean-Claude Juncker prendrait des cuites tout en continuant à diriger l’Europe alors qu’il devrait être hospitalisé d’urgence pour une longue cure de désintoxication.

    N’importe quel salarié arrivant très alcoolisé sur son lieu de travail serait licencié pour faute grave. Pour qui donc se prennent ces oligarques qui, en se comportant ainsi, déshonorent leur fonction ?

    Tout comme Eltsine en son temps représentait une Russie à la ramasse, prête à sombrer dans les poubelles de l’Histoire avant l’arrivée de Vladimir Poutine, Jean-Claude Juncker représente une Union européenne qui perd totalement la tête, qui titube, qui s’effondre…

    « Celui qui doit tomber, il ne faut pas le retenir, il faut encore le pousser ». Nietzsche.

    Julien Dir

    Source : http://breizh-info.com

     

    votre commentaire
  • Des prêtres catholiques dénoncent "l'abus sur enfants lors de rituels sataniques" au Vatican

    Trois prêtres du Vatican ont publiquement dénoncé le pape François comme un faux prophète. Ils ont déclaré  des cardinaux pédophiles adorant Satan pratiquent l'abus rituel sur des enfants dès l'âge d'un mois, à l'intérieur des hauts murs du Vatican.

    Selon le site YourNewsWire :

    Au cours des dernières années, des représentants du Vatican ont été accusés et ont été surpris en train d’agresser des enfants, tout en ayant des liens avec de grands réseaux de pédophilie. Le Vatican a dû dépenser des milliards de dollars pour régler et étouffer des cas de pédophilie, qui ne sont  plus un secret.

     Three Vatican priests have gone on record denouncing Pope Francis as a false prophet and claiming that Satan worshipping pedophile cardinals are engaged in the ritual abuse of children as young as one-month-old inside the Vatican's high walls.

    Malheureusement, ce que beaucoup ignorent encore, c'est que beaucoup de ces enfants sont utilisés dans des "rituels de type satanique". Le Vatican prétend suivre la parole de Dieu, mais de nombreux initiés sont récemment sortis pour dénoncer le pape François comme un faux prophète et parlant de la pratique répandue de la magie noire et du satanisme à l'intérieur du Vatican.

    Selon le public, le Vatican et ses nombreux représentants dans le monde entier représentent une force d'amour et de paix. Mais selon un prêtre catholique irlandais, Malachie Martin, qui était professeur de paléographie à l'Institut biblique pontifical du Vatican jusqu'à récemment, cette vision d'amour et de paix est en contradiction avec ce qui se passe réellement dans les coulisses du Vatican.

    Selon Malachie Martin, en 1963, une «cérémonie d'intronisation» a été tenue, au Vatican, par des cardinaux pédophiles adorateurs de Satan,  et , depuis lors, la «fumée de Satan»été «inamovible» au Vatican.                                            

    Le prêtre jésuite Malachie Martin 
    a servi à Rome pendant six ans 
    où il était un proche collaborateur 
    du cardinal Augustin Bea et du pape

    Malachi-martin-satan-vatican

    "Le plus effrayant pour le [Pape] Jean-Paul [II], est qu’il s'était heurté à la

    présence inamovible d'une force maligne dans son propre Vatican et dans certaines chancelleries d'évêques.C'était ce que les hommes d'Église savants appelaient le 'super force', dont l’installation serait associée, selon certaines rumeurs, au début du règne du pape Paul VI en 1963. Paul avait en effet fait allusion à «la fumée de Satan qui est entrée dans le sanctuaire». . . une référence oblique à une cérémonie d'intronisation par des satanistes au Vatican. En outre, l'incidence de la pédophilie satanique - rites et pratiques - était déjà documentée chez certains évêques et prêtres aussi dispersés que Turin, en Italie, et la Caroline du Sud, aux États-Unis. Les actes cultuels de la pédophilie satanique sont considérés par les professionnels comme le point culminant des rites de l'archange déchu. »(Écrit dans son livre sur la géopolitique et le Vatican, Les clefs de ce sang, page 632)

    À plusieurs occasions, il a parlé du satanisme comme étant la religion prédominante pratiquée à l'intérieur des hauts murs du Vatican. Mais Malachi Martin n'est pas le seul initié du Vatican à parler de la pédophilie satanique au Vatican.

    La liste est longue.

    Le révérend Gabriele Amorth, prêtre catholique italien et exorciste du diocèse de Rome, en est un autre exemple.

    Le révérend Amorth a exécuté des dizaines de milliers d'exorcismes pour l'Église au cours de sa demi-douzaine de décennies en tant que prêtre catholique, et a mentionné à plusieurs reprises comment le satanisme est pratiqué au sein du Vatican. Il a également décrit comment de très jeunes filles sont kidnappées par une bande de policiers du Vatican et des diplomates étrangers, expliquant que ces filles sont recrutées pour des fêtes du Vatican, en présence de cardinaux et de prêtres.

    gabriele-amorth-satan-pedophilia
    Amorth a affirmé qu'Emanuela Orlandi, une écolière du Vatican qui a disparu à Rome en 1983, a été kidnappée par un gang de la police du Vatican et des diplomates étrangers pour des rencontres sexuelles. Il a dit que la fille a été plus tard assassinée et son corps éliminé.


    "Le diable réside au Vatican et vous pouvez en voir les conséquences", a déclaréle Révérend Amorth. L'influence perverse de Satan était évidente dans les plus hauts rangs de la hiérarchie catholique, avec "des cardinaux qui ne croient pas en Jésus et des évêques qui sont liés au démon".

    Malachie Martin et le révérend Amorth devraient être félicités pour leur bravoure en tirant la sonnette d’alarme sur la pédophilie satanique au Vatican, parce que les prêtres qui disent la vérité au sujet de leurs collègues corrompus ne vivent pas toujours assez longtemps pour en parler.

    Dénonciateur assassiné

    Ainsi, le père Alfred Joseph Kunz était un prêtre catholique qui a été retrouvé la gorge tranchée dans son église catholique romaine à Dane ( Wisconsin) après avoir lancé une enquête sur la pédophilie satanique et la maltraitance des enfants au sein du clergé. C’était un ami proche de Malachi Martin. Le père Kunz a senti que sa vie était en danger dans les semaines précédant son assassinat, et il avait raison.

    le 4 mars 1998, à 7 heures, le corps du p. Alfred Kunz a été découvert dans une mare de sang sur le sol de l'école St. Michael à Dane, Wisconsin.alfred-kunz-father

    L'ami de Kunz, l'abbé Ryan St. Anne Scott, a estimé que le meurtre de Kunz était lié à l'enquête de Kunz sur les scandales d'abus sexuels dans le diocèse, mais les enquêteurs n'ont jamais arrêté personne pour ce crime,  bien qu'ils aient admis avoir un suspect gardé sous «surveillance constante» depuis le meurtre.

    Le pape François est-il la tête du serpent?

    Les scandales d'abus sexuels au sein du Vatican ont été rendus publics, et le Pape a été contraint de les commenter plusieurs fois. On ignore s'il est impliqué ou non, tout comme s’il sait ou non des pratiques du satanisme au Vatican. Cependant, il a récemment fait un commentaire qui a soulevé des sourcils parmi ceux qui sont au courant. Vidéo

    VOIR AUSSI :

    Coup d’État au Vatican :

    WikiLeaks : Clinton, Obama, Soros ont renversé le Pape Benoît XVI lors d’un coup d’État au Vatican. Un groupe de dirigeants laïcs catholiques ont demandé au Président Trump d’enquêter pour savoir si Soros, Obama et Clinton ont bien organisé un coup d’État au Vatican pour installer le gauchiste radical François. Selon un groupe de dirigeants catholiques qui citent des preuves de diverses sources, en particulier de courriels ébruités par WikiLeaks, George Soros, Barack Obama et Hillary Clinton ont orchestré un coup d’État au Vatican pour renverser le pape conservateur Benoît XVI et le remplacer par le gauchiste radical François. 

     

    USA. Le Vatican paie tranquillement 4 milliards de dollars aux victimes pour étouffer ses abus sexuels sur des enfants :

    Le Vatican a discrètement versé près de 4 milliards de dollars d'indemnisation aux victimes d'abus sexuels commis par ses prêtres  sur des enfants, selon une nouvelle enquête choquante.

     

    Accusations de viol, meurtre, cannibalisme et détournement d’enfants contre le pape François :

    Cet article est basé sur une interview exclusive avec Kevin Annett, du Tribunal International contre les Crimes de l’Église et de l’État, lors d’un litige, à laCour International de Justice de Droit Commun de Bruxelles. Naturellement, AUCUN média grand public n’en a parlé. Et pour cause. Âmes sensibles, s’abstenir de lire ce qui suit !

    Cinq juges et 27 jurés de six pays, ont revu les preuves relatives aux 50.000 enfants canadiens, américains, argentins et européens disparus, que l’on suspecte d’avoir été victimes d’un culte international de sacrifice d’enfants, appelé Neuvième Cercle.

    Hannibal GENSERIC


    votre commentaire
  • Katz, criminel de guerre, par José CASTANO

    ****************************************

    Katz, criminel de guerre.

    Par José CASTANO

    TRIBUNE LIBRE

     

    Massacre d’Oran : le 5 Juillet 1962, plus de 2000 Européens furent massacrés par une foule de musulmans fanatiques. On en retrouva des morceaux épars suspendus à des crocs de boucher et dans des poubelles. Des centaines d’autres furent portés disparus dont on retrouva la trace dans les mines de sel. Sur ordre de De Gaulle, le général Katz laissa faire et n’empêcha pas cette chasse aux Européens. Il avait pourtant près de 20.000 hommes sous ses ordres.


    « Et ton nom paraîtra dans la race future, aux plus cruels tyrans, une cruelle injure ! » - Jean Racine - (« Britannicus »)

    En ce début d’année 1962, en Algérie, l’Organisation Armée Secrète était arrivée à l’apogée de sa puissance et le slogan « l’OAS frappe où elle veut, quand elle veut », n’avait jamais été aussi vrai. A Oran, elle était maîtresse de la ville. À sa tête figuraient des noms prestigieux comblés de gloire et d’honneurs qui entretenaient un climat de confiance malgré le tragique de la situation…

    Le gouvernement gaulliste ne pouvant admettre pareille humiliation, avait nommé à la tête du secteur autonome d’Oran, afin de réduire cette « OAS narguante » -et pour le malheur des Oranais- le 19 février 1962, legénéral Joseph Katz en remplacement du général Fritsch qui refusait de pratiquer sur les membres de l’OAS cette besogne de basse police qu’était la torture. La mission de Katz : « Mettre au pas la ville sous contrôle de l’OAS ». L’Organisation était alors dirigée par les généraux Jouhaud et Gardy, le colonel Dufour, le commandant Camelin, le lieutenant de vaisseau Pierre Guillaume, Charles Micheletti et Tassou Georgopoulos.

    En bon exécutant, Katz, s'apprêtait à écraser ceux qui refusaient d'obéir aux ordres de l'Élysée et ceux qui persistaient à crier « Algérie française ! », maxime désormais classée comme « cri séditieux », ajoutant aux vertus de l'obéissance passive, une haine que même le règlement de la gendarmerie (sa garde prétorienne) ne prescrivait pas.

    Carré d'épaules, rond de ventre, aussi peu distingué que son complice d’Alger, le colonel Debrosse, outre celle de leur cruauté, on leur prêtait une certaine ressemblance : même corpulence massive, même front de taureau, même manie de traiter tout le monde de «con » ou de  « bon à rien », même absence de scrupules. En somme, pour reprendre les mots de Lamartine : « Rien d’humain ne battait sous son épaisse armure ».

    Katz était un militaire républicain que De Gaulle avait cueilli à Bordeaux pour l'envoyer mater la « racaille d'Oran » (sic). Son sentiment à l'égard des Pieds Noirs était celui-ci : « Un ramassis de descendants de déportés de droit commun, de négriers qui veulent conserver leurs privilèges. »

    Alors qu'à Alger, depuis la sanglante affaire des Barricades, on avait surnommé Debrosse : « Le sanguinaire », très vite, aux yeux des Oranais, Katz allait devenir « Le boucher ». Pour briser toute résistance, la première consigne qu'il donna à sa troupe essentiellement constituée de « gens sûrs », en l'occurrence les Gendarmes Mobiles, dits « les rouges », fut celle de tirer à vue sur tout Européen qui aurait l'audace de paraître sur une terrasse ou un balcon lors d'un bouclage. « Le feu- précisa-t-il - sera ouvert sans sommation sur les contrevenants à partir du 23 avril. De même, le feu sera ouvert, par tous les moyens y compris l'aviation, sur les éléments OAS circulant en ville. ». C'était ratifier une pratique que les « gendarmes rouges » utilisaient déjà depuis un mois...

    Les premières victimes du « boucher d’Oran » furent deux adolescentes de 14 et 16 ans : Mlles Dominiguetti etMonique Echtiron qui étendaient du linge sur leur balcon. Elles furent tuées par les gendarmes. Les projectiles d’une mitrailleuse lourde de 12/7 traversèrent la façade et fauchèrent dans leur appartement, Mme Amoignan née Dubiton, dont le père était déjà tombé sous les balles d’un terroriste du FLN, ainsi que sa petite fille, Sophie, âgée de deux ans et demi et sa sœur, Frédérique, âgée de treize ans qui, atteinte à la jambe, eut le nerf sciatique arraché et dut être amputée

    « Il est beau qu’un soldat désobéisse à des ordres criminels » ; à l’évidence, ces « soldats » par trop zélés n’avaient pas lu Anatole France…

    Cette lutte « impitoyable et par tous les moyens », selon l'ordre donné par de Gaulle, faisait partie d'un plan mûrement concerté : IL FALLAIT ABATTRE L'ALGERIE FRANÇAISE ; il fallait aussi montrer aux masses musulmanes, longtemps hésitantes, qu'elles devaient maintenant et définitivement, opter pour le FLN dont la France était désormais l'alliée, luttant, avec ce mouvement terroriste, contre l'ennemi commun : LE FRANÇAIS D'ALGERIE ! Et cette alliance n’avait aucune limite, ne souffrait d’aucun scrupule dès lors qu’elle permettrait de venir à bout de l’OAS… Pour preuve : au mois de mai 1962, la gendarmerie « blanche » arrêta un assassin de la pire espèce, Slémani Slimane, qui reconnut avoir torturé et tué vingt-sept Européens. Il fut inculpé. Katz le fit libérer et rapportera que ce dernier « lui rendra de grands services dans les jours les plus agités ».

    S'adressant à un membre de l'Exécutif Provisoire, Katz eut ces mots terribles : « Donnez-moi un bataillon de l’A.L.N. et je réduirai l’O.A.S. à Oran ». Ces propos, monstrueux et inqualifiables de la part d'un officier français firent l'objet d'une question à l'assemblée Nationale (J.O. du 8 mai 1962 - page 977). Ce « bataillon de l’ALN », Katz allait néanmoins se le procurer –avec l’assentiment discret de l’Élysée- en procédant au recrutement de la plus immonde espèce d’assassins qu’il eût été donné de voir…

    Ce renfort était constitué par les « martiens », ces révolutionnaires du mois de mars, qui, le cessez-le-feu prononcé, venaient sans danger rejoindre les rebelles. Ils étaient les combattants de la dernière heure, impatients de fêter dans le sang leur baptême de « libérateurs » et de se parer d’états de service de pillages et de tueries à faire pâlir le plus chevronné des assassins. Leur unique but était de se faire valoir et, surtout, de faire oublier qu’ils s’étaient abstenus de combattre durant sept années, attendant de connaître l’issue des armes pour se ranger du côté du vainqueur. De ce fait, ils étaient devenus les plus sanguinaires : exactions, tortures, viols, massacres d’Européens et de harkis se multipliaient, mais on n’en parlait pas. Leurs bandes anarchiques allaient être à l’origine du pogrom anti européen du 5 juillet 1962 à Oran qui fit plusieurs milliers de victimes… mais dont on taira le nombre exact.

    La fraternisation entre Gardes Mobiles et FLN était sans retenue : le soir, les premiers étaient généreusement pourvus en prostituées envoyées par les seconds. On ne peut, dès lors, s'étonner de l'attitude passive qui fut celle de Katz et de ses gendarmes lors de la tuerie du 5 juillet… Sur ce point, rappelons cette anecdote impliquant un officier français musulman,le lieutenant Rabah Kheliff qui commandait la 4e compagnie du 30e BCP (Bataillon de Chasseurs Portés). Le 5 juillet 1962, celui-ci, apprenant que des civils européens étaient regroupés en divers points de la ville d’Oran dans l’attente d’être exécutés, décida de passer outre les ordres de Katz de ne pas intervenir et de se porter à leur secours.  Il prévint par téléphone son colonel, qui répondit : « Faites selon votre conscience, quant à moi je ne vous ai rien dit ».

    À la tête de la moitié de sa compagnie, le lieutenant Kheliff gagna un des points de regroupement, devant la préfecture. « Il y avait là une section de l’ALN, des camions de l’ALN et des colonnes de femmes, d’enfants et de vieillards européens dont je ne voyais pas le bout. Plusieurs centaines, en colonnes par trois ou quatre, qui attendaient là avant de se faire zigouiller » rapportera-t-il. Le lieutenant Kheliff exigea et obtint du préfet, Souiyah El Houari, leur libération. S’étant quelque peu éloigné de son détachement, il fut lui-même pris à partie et blessé par des civils algériens, puis dégagé par ses hommes, à qui il interdit d’ouvrir le feu. Après quoi, il établit des patrouilles sur les axes routiers menant à l’aérodrome et au port pour « arracher littéralement » des malheureux des mains de leurs agresseurs.

    À la suite de cet acte héroïque, il fut mis aux arrêts de rigueur, et convoqué par Katz qui lui adressa ces mots terribles : « Si vous n'étiez pas arabe, je vous casserais ! ».

    La « victoire » acquise, l’indépendance accordée à ses alliés, KATZ quitta Oran pour la Métropole le 13 août 1962, après avoir fait l’objet, le 4 août, d’une citation à l’ordre de l’armée comportant l’attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec palme pour, entre autres, « avoir su rétablir et préserver avec force et dignité l’autorité légale et l’ordre public »... décoration qui lui sera remise par le Ministre des armées, Pierre Messmer. Une nouvelle étoile vint également rappeler ses « bons et loyaux services ». De Gaulle savait payer ses séides !…

    Nommé fin 63 à la tête de la 4ème Région Militaire (Bordeaux), il quitta le service armé début 1968 avec le grade de général d’armée (5 étoiles).

    Une plainte pour « complicité de crime contre l’humanité  et obéissance à des ordres criminels » fut déposée le 16 octobre 1999 entre les mains du doyen des juges du Palais de Justice de Paris au nom de 47 familles des victimes du massacre du 5 juillet à Oran ainsi que du « Comité Véritas »(1). Cette plainte fut déclarée irrecevable mais suivie d’une décision par le juge de non informer. Un appel de cette décision n’aura pas de suite en raison du décès du « Boucher d’Oran » intervenu le mardi 6 mars 2001 à Amélie-les-Bains (66). Rejeté par ses pairs, il finira ses jours, seul, et sa famille choisira de l’inhumer au cimetière de ROSAS, en Espagne.

    José CASTANO

    Contact : joseph.castano0508@orange.fr

    (1) - Depuis la « Jus Resistendi » du Droit romain jusqu’à l’article 122-4 du Code Pénal français actuel qui stipule : « N’est pas pénalement responsable la personne qui accomplit un acte commandé par l’autorité légitime, sauf si cet acte est manifestement illégal », il paraît probable que Joseph Katz, aurait perdu le procès que VERITAS lui avait intenté car il avait, à l’évidence, consenti à l’exécution d’un ordre criminel de de Gaulle consistant en la consignation des troupes françaises en leurs casernements (22 000 hommes) alors que les Français d’Oran se faisaient massacrer en grand nombre, le 5 juillet 1962.

     

    Site internet : www.comite-veritas.com

    Courriel : anne.cazal@orange.fr


    1 commentaire
  • Marine Le Pen moque le "fan-club" de son père qui regrouperait "tous les ramassis, les parias" exclus du FN

    Interrogée par le Parisien, la présidente du Front national a dénoncé "l'opération de parasitage" que représente la nouvelle formation créée par Jean-Marie Le Pen.

    Marine Le Pen moque le "fan-club" de son père qui regrouperait "tous les ramassis, les parias" exclus du FN

    Véritable saga du printemps, la guerre intestine au sein de la famille Le Pen reprend de plus belle. A croire que ni la fille ni le père ne peuvent s'empêcher d'exprimer tout le mal qu'ils pensent de l'autre. Cette fois, c'est Marine Le Pen qui repart à l'assaut, même lorsqu'elle s'accorde un long weekend pour souffler. "Je suis en train de lire un polar, très dur, très sombre, que m'a offert ma mère" raconte-t-elle au Parisien. Le titre : "Meurtres pour rédemption." Tout un programme...

    "Ce qu'on a vécu depuis un mois, je m'en serais franchement bien passée" assure-t-elle au journal. "Je dors mieux aujourd'hui que je ne dormais hier. Avant, j'avais physiquement la boule au ventre, surtout quand j'apprenais que Jean-Marie Le Pen allait faire une interview." Une façon de dire que le problème est derrière elle.

    Mais son père a récemment rallumé la mèche en créant à son tour sa formation. "C'est incontestablement une opération de parasitage" lâche-t-elle. "Mais cette tentative de division n'a aucune chance de prospérer" tranche la patronne du FN moquant "un fan-club regroupant tous les ramassis, les parias et les infréquentables qui ont été exclus du Front". Pas vraiment une formule d'apaisement. "Pourquoi devrais-je me comporter en fille, quand il ne se comporte plus en père ? A ce stade, c'était lui ou moi (…) La violence, l'ingratitude, les coups durs et l'exposition, j'y étais préparée. Tout simplement parce que j'ai eu une formation continue à ses côtés pendant des années." La suite au prochain épisode.

    Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/marine-pen-moque-fan-club-pere-qui-regrouperait-tous-ramassis-parias-exclus-fn-2144419.html#vRlxuiS0qct4wJJY.99


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires