• Par:Pieds Noirs 9A ..

    Les tribulations de Monsieur Benalla

    (((Après tout ,il a raison puisque nous avons un gouvernement de pieds nickelés complice ou de je-m’en-foutiste .Alors continuons à rigoler et nous verrons le résultat de la fin de ce feuilleton et de sa suite)))... 

    Avec passeports de deux de services et deux diplomatiques ,dont utilisé ses passeports diplomatiques « une vingtaine de fois » A fond la forme et que dit de cela son ami Macron .
    QUI LUI A PAYER SES DÉPLACEMENTS ? Et mentir chaque fois, Si il est blanc qu'il le prouve Benalla. Ou il ment ou les pantins de l'Elysées mentent et le protège .Nous avons tout de même le droit de savoir et d’être préoccupés de cet homme qui pourrait être un grave danger pour le pays France ,ainsi et faut le dire que par le fait que des chefs d’État étrangers paraissent porter un grand intérêt fort pour un ancien collaborateur de l’Elysée...
    Monsieur Benalla rendu le 5 et 6 décembre au Tchad dont l'avoir appris par la presse le 24 décembre ,donc selon le journal Le Monde du 24 décembre, Alexandre Benalla s’est rendu à N’djamena accompagné « d’une demi-douzaine de personnes, par avion privé »,et comment que le consulat Français au Tchad ne c'était pas rendu compte ,ni d'être informer ,Vraiment il ne faut pas nous prendre pour des imbéciles ,dont un avion privé de qui se pose à N’djamena ne passe jamais inaperçu que je suppose ,allons faut pas nous prendre pour des cons ...
    Et d'ailleurs Benalla : L'ex-chargé de mission de l'Elysée a usé largement de ses passeports diplomatiques après l'Elysée ,il faut dire aussi comment ce fait-t'il et cela parait vraiment difficile que monsieur Benalla ait pu être reçu par un chef d’État sans que d’aucune manière ni l’ambassade, ni les services de renseignements n’ait pu vous fournir une information à l’Elysée...

    Pieds Noirs 9A..

     

     


    votre commentaire
  • La trahison de Macron envers son peuple (PN 9A..)

    Macron, c’est un crime contre l’humanité tout ça?


    Macron, c’est un crime contre l’humanité tout ça?

                Emmanuel Macron vient d’accorder une interview au média algérien Echorouk News. L’occasion pour lui de revenir sur la colonisation. «C’est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie, et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes»,

    Rappelons nous que :

    . L’identité algérienne n’a jamais existé avant 1830

    . L’Algérie, c’était le Maghreb, de la Libye au Maroc. Les populations qui y vivaient, d’origine phénicienne, berbère et romaine, étaient avant le 8ème siècle, pour la plupart, chrétiennes

    . Ce sont les Arabes, nomades venant du Moyen Orient qui ont envahi le Maghreb et converti de force, par le sabre et la torture, toutes ces populations. Puis les TURCS qui envahirent le Maghreb pendant 3 siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en esclavage, les laissant se battre entre elles, prélevant de force la dîme et… ne construisant RIEN, et ce volontairement.Permettant ainsi un trafic d’esclaves Chrétiens.

    . Qu’au 16ème siècle, 30 000 esclaves étaient maintenus enchaînés à Alger. Ce sont les beys d’Alger (nommés par les turcs) qui se maintenaient par la ruse, la force et c’est bien ceux de Constantine qui se vantaient (n’est-ce pas?) d’avoir fait trancher 12 000 têtes pendant leur règne !

                Alors, avoir débarqué à Sidi Ferruch en 1830 pour chasser le colonisateur ottoman, détruire ses repaires, libérer ses esclaves, affranchissant ainsi de leur joug les tribus berbères et arabes, c’est un crime contre l’humanité ?

                Avoir fait soigner toutes ces populations dès 1830 par des médecins militaires français, amenant ces populations du Maghreb chiffrées à moins d’un million en 1830 à plus de 10 millions en 1962, c’est un crime contre l’humanité ?

                Les services de santé militaire ont ouvert des centres de soins à la population civile et consultaient gratuitement la population. En 1962 on comptait plus de 160 hôpitaux dans le pays et que la faculté de médecine d’Alger était la 2ème de France ? C’est un crime contre l’humanité ?

                Avoir drainé, asséché, fertilisé un sol à l’abandon depuis des siècles, et ce au prix de nombreuses vies, c’est un crime contre l’humanité ?

                A l’arrivée des français, l’agriculture en était restée au Moyen-âge et avoir créé une agriculture riche, prospère, exportatrice, d’avoir fait de la Mitidja le grenier à fruits et légumes de l’Algérie quant aujourd’hui on sait que ce pays doit importer la plupart de ses produits car cette immense plaine a été transformée en friche industrielle… ! C’est un crime contre l’humanité ?

                Avoir résolu le problème de l’eau dont dépendait l’avenir de ce pays. C’est bien l’armée française qui dès 1830 domestiquait les oueds, constituait des réserves d’eau, créait un réseau de canaux d’irrigation, stabilisait les sols. C’est un crime contre l’humanité ?

                Et pour ce pays qui fut entièrement irrigué, assaini et où la plupart des villes et des villages étaient alimentés en eau potable par les pieds-noirs et tout cela fut aussi possible grâce à la construction de 12 barrages, c’est un crime contre l’humanité ?

                Avoir créé un réseau routier de 54 000 kms, d’avoir construit 23 ports, 23 aéroports, 34 phares, c’est un crime contre l’humanité ?      

                Avoir installé des bureaux de poste dans tout le pays, et d’avoir essaimé le territoire de milliers de kilomètres de chemin de fer, c’est un crime contre l’humanité ?

    « La France n’a pas colonisé l’Algérie, elle l’a fondée.» Ferrat Abbas (né le 24 août 1899 à Bouafroune dans l’actuelle commune d’Ouadjana et mort le 24 décembre 1985 à Alger, chef nationaliste et homme d’État algérien)

     http://www.politiquesh.fr/Repentance/repentance.html 

    Texte Mme Maryse Joissains, Député maire (UMP) d’Aix en Provence, repris en grande partie du site http://www.politiquesh.fr/Repentance/repentance.html     

     http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/16/macron-cest-un-crime-contre-lhumanite-tout-ca/


    votre commentaire
  • Guerre d’Algérie : l’hémiplégie d’Emmanuel Macron

    Guerre d’Algérie : l’hémiplégie d’Emmanuel Macron

    Emmanuel Macron, coutumier du fait de salir les Français quand il est hors de France, nous avait fait le coup avec sa « colonisation, crime contre l’humanité », et, comble, en Algérie ! Or voici qu’il persiste à vouloir jouer l’humaniste au travers de la sempiternelle auto-flagellation, le regard devient monoculaire et le cœur disparaît ! Ainsi, sous prétexte de dénoncer la torture, il glorifie un renégat à la patrie ! Mais c’est un communiste qui a aidé le FLN et donc, tout s’absout ! Pire, est honoré !

    Hélas, pour traiter ce sujet, il faudrait pouvoir tout restituer dans le contexte. De même, il serait crucial de réfléchir au cas de conscience sur la torture qui permet de sauver des centaines de vies innocentes. Il a été le soutien des fellaghas qui égorgeaient, mutilaient, éventraient, émasculaient, torturaient femmes enceintes, enfants, vieillards… Mais là, Emmanuel Macron n’en dit rien ! Il fait de ce traître à la France un héros et vient demander pardon pour la France auprès de la famille.

    Alors, M. Macron ira-t-il rendre visite aux familles de tous ces disparus après le « cessez-le-feu » du 19 mars 1962 ?
    Rendra-t-il hommage aux victimes innocentes du début des hostilités déclenchées par le FLN lors de la Toussaint Rouge du 1er novembre 1954 ? Aux victimes des attentats aveugles, avec ces enfants tués, décapités ou atrocement mutilés ?
    Condamnera-t-il l’État français d’avoir fait torturer hommes et femmes français au sinistre stade des Tagarins sous les ordres d’un colonel de gendarmerie sadique ?
    Condamnera-t-il l’État français pour avoir organisé les enlèvements et la torture par la funeste « Mission C » ?
    Condamnera-t-il l’État français pour avoir fait torturer les patriotes par des bourreaux apatrides constitués d’anciens Viets rouges, truands, proxénètes ou anciens de la Gestapo ?
    Fera-t-il ouvrir avec le même entrain les archives pour que l’on en sache un peu plus sur l’action du SAC et des polices parallèles ?
    Condamnera-t-il l’État français et demandera-t-il à l’État algérien des excuses pour ne pas avoir respecté le cessez-le-feu, le 19 mars 1962, après cette mascarade appelée « accords d’Évian » ? Cessez-le-feu sauf pour faire tirer au fusil mitrailleur sur la foule pacifique algéroise, dans le triste massacre du piège de la rue d’Isly !
    Condamnera-t-il l’État français et ce général qui donna ordre de ne pas porter secours aux milliers d’Oranais enlevés, emprisonnés, torturés, noyés par le FLN fin juin 1962 ?

    Daignera-t-il s’incliner sur la mémoire de ces innocentes victimes, de tous ces pauvres patriotes qui ont eu le tort d’être les descendants, parfois jusqu’à la sixième génération, d’habitants de cette province française qu’était alors l’Algérie ?

    Condamnera-t-il son chef d’État et ses ministres pour avoir provoqué le massacre de quelques 80 000 harkis, qui s’étaient battus pour la France, en donnant ordre qu’ils ne quittent pas l’Algérie, ou qu’ils soient ramenés en Algérie pour là-aussi subir les pires atrocités ? Des crimes contre l’humanité.

    M. Macron demandera-t-il des comptes à l’État algérien et qu’il s’auto-flagelle à son tour ? Exigera-t-il qu’il ouvre aussi ses archives ? En 1971, son président déclarait :« À Paris, on semble ignorer que nous détenons un très grand nombre d’otages français. Quand il le faudra, nous en communiquerons la liste à la presse, d’où une émotion considérable en France. Alors pour obtenir la libération de ces otages, il faudra y mettre le prix ! ».

    Ces pauvres victimes françaises sont de l’autre côté de la Méditerranée, et désormais introuvables. Quand M. Macron exigera-t-il une stèle commémorative à leur mémoire, là-bas ? Ces victimes innocentes de tortionnaires FLN dont des noms sont parfois donnés à des rues en France où l’on ose encore baptiser des artères et des places du mensonger cessez-le-feu du 19 Mars 1962 !

    Alors, soit M. Macron est vraiment soucieux de rétablir la vérité historique, toute la vérité. Soit, nous lui rétorquerons ce qu’il dit à un jeune Algérois, lors de sa visite en 2017 « Mais vous n’avez jamais connu la colonisation, qu’est-ce que vous venez nous embrouiller avec ça ! »

    source Boulevard Voltaire ( 17 septembre 2018)

    http://www.bvoltaire.fr/guerre-dalgerie-lhemiplegie-demmanuel-macron/

    Guerre d’Algérie : l’hémiplégie d’Emmanuel Macron

    votre commentaire
  • Quand la révolte arrive la révolution s’approche ...

    revolution

    Publié le 12 janvier 201912 janvier 2019 
     Beaucoup de nos compatriotes sont contre toute violence, quoi de plus normal en effet .
    Mais l’histoire nous apprend que les revendications sociales n’ont pu aboutir que par la violence.Le plus regrettable c’est de voir des français combattre d’autres français, encouragés en cela par un Gouvernement aux abois qui compte sur les forces de l’ordre pour juguler un Mouvement qui risque de mettre en péril ses prérogatives et même l’enjeu final qui est sa survie.Police, CRS et gendarmerie obéissent par tradition à ceux qui les commandent et qui les paient, bien que quelquefois ils aient de la compréhension pour ceux qu’ils ont en face d’eux. 
    Dans cette lutte déplorable contre les gilets jaunes, ils se comportent à leur insu, comme une Garde prétorienne. 
    Sans eux, Macron et ses complices seraient déjà déboulonnés, puisque l’Elysée était à deux doigts d’être pris par la foule en colère, comme la Bastille; toute proportion gardée quand même.Ces forces de police, sont des fonctionnaires qui, de ce fait, ont la sécurité de l’emploi avec un salaire garanti, mais à plus long terme, leur intérêt est-il de protéger un système politique qui est maintenant obsolète ?
    Ce n’est pas la République qui est en danger, comme la caste au pouvoir veut nous le faire croire. C’est cette république dévoyée qui l’est et nos gouvernants indignes l’ont parfaitement compris. 
    Ce qui les pousse à encourager police et gendarmerie à bastonner toujours plus les manifestants. 
    On n’a jamais vu cette même ardeur combative contre les racailles des cités.Au contraire même,  quand un voyou de la « diversité » est blessé par un policier lors d’une émeute, le policier se retrouvera en garde à vue, avec risque de prison. 

    Mais quand il s’agit d’un français de souche qui est blessé par un policier, il n’y aura pour ce policier aucune sanction.
    Ces petits princes républicains, qui toisent le petit peuple depuis le sommet du Pouvoir, ont parfaitement compris que s’ils voulaient rester en place, ils devaient tout faire pour jeter le discrédit sur les GJ, quitte à utiliser de sales méthodes. 

    Il s’agit pour eux de pousser les CRS à gazer les manifestants, même s’ils sont pacifiques, à les encercler et à les empêcher par tous les moyens de s’exprimer. 
    Si on trouve fatalement quelques GJ qui provoquent la police, il existe aussi en face d’eux des brebis galeuses qui n’hésitent pas, si l’on en croit des vidéos, à viser la tête par des tirs tendus occasionnant de graves blessures et qui utiliseraient, s’il le fallait , des armes létales, si l’ordre de s’en servir leur était donné. 

    Reproduisant ainsi, la tragédie du Mur des Fédérés qui n’est pas si lointaine que ça.
     Ce matin encore j’apprenais qu’une magistrate reprochait au Gouvernement l’utilisation de la force pour empêcher les gens de manifester dans la rue. 
    Ce qui voudrait dire que manifester reste tout à fait légal.
     « Ce n’est pas l’Etat qui appartient au Prince, c’est le prince qui appartient à l’Etat » ( Diderot).
     Onyx

    votre commentaire
  • IDENTITE NATIONALE : LA FIN DE LA FRANCE

     

    Lundi et mardi 10 et 11 décembre 2018, en l’absence annoncée du présent de la République évidemment retenu à Paris on imagine pourquoi, un obscur secrétaire d’Etat va signer à MARRAKECH, après sans doute un séjour agréable à la MAMOUNIA, le document final de la conférence intergouvernementale des Nations unies chargée d’adopter un pacte mondial pour des migrations sures, ordonnées et régulières.

    Alors que plusieurs Etats membres de l’Union européenne disent non (devinez lesquels) d’autres hésitent. La France de MACRON (2/3 des Français aux dernières présidentielle)  fonce dans le mur.

    Alors voilà.  Le programme est de collecter des données précises. Ca ne mange pas de pain. Le deuxième objectif est de lutter contre les facteurs négatifs ceux ainsi appelés étant les oppositions aux migrations en question.  Le troisième est de donner aux migrants, considérés comme déjà installés dans les pays de destination, toutes informations pour exiger des droits. Le quatrième objectif est de munir les migrants irréguliers de documents d’identité, et cinquième objectif, faire en sorte que les filières de migration soient plus accessibles et plus souples. En français dans le texte.  Objectif n° 6 : favoriser les pratiques de recrutement justes et éthiques et trouver aux migrants non seulement du travail, mais encore du travail décent, ce qui veut dire que les pays d’accueil doivent reculer pour accepter les migrants.  Le septième objectif est se s’attaquer aux facteurs de vulnérabilité en protégeant les migrants. D’(ailleurs le 8ème objectif est de sauver les vies des migrants, et même de retrouver ceux qui ont disparu.  Objectif neuf, à la limite le seul sérieux, renforcer la lutte transnationale contre le trafic des migrants, avec en objectif n° 10 le combat contre la traite des personnes. C’est seulement au 11ème objectif qu’on parle enfin de gérer les frontières, avec en objectif n° 12 la veille des orientations appropriées ( ???) L’objectif n° 13 est ne pas recourir au placement en rétention et la découverte de solutions de rechange. Comme l’expulsion n’est pas prévue non plus, c’est donc la régularisation systématique. D’ailler objectif n° 14, il faut renforcer la protection consulaire, et même objectif n° 15 assurer l’accès des migrants aux services de base, et objectif n 15 donner aux migrants des moyens de pleine intégration, et encore objectif n° 17, &éliminer toutes formes de discrimination, et organiser un débat public contre les oppositions aux migrants.

    J’arrête ici, il y en a encore 6 ou 7 autres.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires