• LA COUR DE CASSATION AUTORISE LE VOILE ISLAMIQUE DANS L’ENTREPRISE : PAGAILLE GARANTIE

    La Cour de Cassation autorise le voile islamique dans l’entreprise : pagaille garantie !

     4 DÉCEMBRE 2017 | POLÉMIA

    Par Sophie Durand, résistante contre l’islamisation de la France, pour la conservation de sa civilisation et de ses valeurs ♦ Un arrêt de la Cour de Cassation en date du 22 novembre précise les conditions dans lesquelles une salariée peut porter le voile. Certains n’y voient que du feu mais cette décision va venir troubler le calme des entreprises privées en donnant des limites à l’interdiction du port du voile : courdecassation.fr

    Voici la procédure dans cette affaire : une jeune salariée, Asma Bougnaoui, a d’abord travaillé cheveux au vent. Puis elle a adopté un bandana, et enfin le voile. Un client de l’entreprise s’en est plaint. Plusieurs avertissements ont été adressés à la jeune femme, en vain. Elle a finalement été licenciée. La salariée a porté l’affaire devant les Prud’hommes, estimant être discriminée en raison de ses convictions religieuses. Elle a perdu. Puis devant la Cour d’appel, et a également perdu, les Prud’hommes et la Cour d’appel estimant qu’une entreprise pouvait demander à ses salariés un comportement discret. Asma Bougnaoui s’est alors pourvue en cassation. La Cour de cassation a d’abord demandé son avis à la Cour de justice européenne, basée à Luxembourg, qui s’est prononcée en mars dernier. La Cour de cassation a rendu son arrêt le 22 novembre 2017, sans renvoi devant une autre cour d’appel, ce qui indique que l’arrêt doit faire jurisprudence.

    Globalement, la Cour de cassation a estimé que le souhait du client de ne plus voir Asma Bougnaoui voilée « ne pouvait être considéré comme une exigence professionnelle exigeante et déterminante » et qu’une telle interdiction du voile aurait dû figurer dans le règlement intérieur.

    Certains s’imaginent bien naïvement que le port du voile en entreprise va pouvoir être interdit purement et simplement. Que nenni ! Il suffit de lire l’arrêt. Et les directives européennes. Et la loi El Khomri. Et le Code du travail dans lequel les dispositions européennes sont hélas intégrées. Il en ressort tant de conditions qu’on quitte ces intéressantes lectures avec le tournis, abasourdi et déstabilisé, obligé d’ingurgiter sur-le-champ un ou plusieurs cachets d’aspirine et de se mettre une poche d’eau glacée sur la tête. Jugez plutôt :

    L’interdiction du voile islamique est autorisée. Oui, mais…

    • Oui, mais à condition que ce soit écrit dans le règlement intérieur.
    • À condition qu’il s’agisse de salariés en contact avec le public.
    • L’employeur en cas d’interdiction doit avant tout licenciement essayer de recaser la salariée dans un secteur sans contact avec le public.
    • L’entreprise doit contacter un inspecteur du travail pour lui faire valider cette interdiction.
    • La liberté d’opinion interdit que l’employeur interdise d’exprimer sa religion au sein de l’entreprise.
    • L’interdiction doit être celle de porter des signes des convictions religieuses mais cette seule interdiction ne suffit pas : doivent aussi être interdits les signes de convictions philosophiques et politiques.
    • Cette interdiction doit être indifférenciée, c’est-à-dire ne doit pas concerner seulement le port du voile.
    • La situation ne doit pas traduire une discrimination indirecte.
    • Qui plus est : l’interdiction ne doit pas faire subir un désavantage particulier à des personnes adhérant à une religion ou des convictions données.
    • Si un désavantage particulier doit être subi par des personnes adhérant à une religion donnée, cette interdiction devra être justifiée par un objectif légitime et les moyens appropriés et nécessaires de réaliser cet objectif.
    • La Cour de cassation estime que la volonté d’un employeur de tenir compte des souhaits d’un client de ne plus voir ses services assurés par une salariée portant le voile ne saurait être considérée comme une exigence professionnelle et déterminante.

    Bref, c’est byzantin. Une entreprise n’a donc plus en réalité le droit d’interdire d’une manière générale le port du voile en entreprise. Un salarié travaillant dans un secteur sans contact avec la clientèle pourra se voir imposer par ses collègues la vue du voile, même si celui-ci représente pour lui un totalitarisme conquérant en désaccord avec ses convictions.

    Au nom de la « liberté d’opinion », l’inspecteur du Travail pourra s’opposer au règlement intérieur interdisant le port du voile.

    Au nom de la « liberté d’opinion », on imposera à ce salarié, qui n’a qu’un but : celui de travailler dans le calme, l’opinion dévastatrice de ceux qui nous font la guerre. Et il ne pourra pas donner son opinion.

    Au nom de la « liberté d’opinion », la laïcité en entreprise sera bafouée.

    Au nom de la « liberté d’opinion », partout ailleurs qu’au contact avec la clientèle, les voiles pourront proliférer.

    Au nom de la « liberté d’opinion », un client qui n’en veut pas pourra se voir imposer les services d’une salariée voilée.

    J’ai récemment rencontré un artisan débordé. Il a du travail par-dessus la tête et pourrait avoir toute une équipe avec lui, mais il refuse d’embaucher. Il tient à sa tranquillité. Il tient à ce que ce qu’il a déterminé soigneusement lui-même comme exigences professionnelles déterminantes au sein de son entreprise ne soit contrarié par aucun arrêt de la Cour de cassation. Ce qui lui paraîtrait à juste titre comme une intrusion intolérable dans sa manière de voir et de manager ses intérêts en même temps que ceux de ses clients.

    On attend une évolution de la jurisprudence Baby Lou, qui permettait d’interdire le voile dans les entreprises privées exerçant une mission de service public.

    On attend de voir les voilées investir massivement l’entreprise et le choc qui va en résulter. On connaît leur capacité de nuisance procédurière. Après cela, ce seront les kamis, la charia et les cinq prières obligatoires pour tous.

    On attend aussi avec gourmandise les revendications, au sein de l’entreprise, du Ku-Klux-Klan, des royalistes légitimistes, des nudistes, des végétalistes intégraux, des indépendantistes bretons et de tout poil, des adorateurs du Soleil ou d’Ubu et autres sectes tolérables à la condition sine qua non de rester de curieuses minorités et, surtout, de respecter l’ordre public.

    On comprendra que les Français soient de plus en plus allergiques au port du voile, cette agression manifeste de notre mode de vie et de nos lois.

    Sophie Durand
    29/11/2017

    Source : Riposte Laïque
    Correspondance Polémia – 30/11/20

    Crédit photo : Denis Bocquet via Flickr (cc)


    votre commentaire
  • QUAND LE FLN MASSACRAIT LES ALGÉRIENSPosté par: Pieds noirs 9A..

    QUAND LE FLN MASSACRAIT LES ALGÉRIENS

    aln,coty,fln,macron,massacre,mélouza

    Emmanuel Macron se rend en Algérie, demain 6 décembre. 

    Voici le texte d'un appel de son prédécesseur, le président de la république René Coty, à la suite du massacre, perpétré le 28 mai 1957 par l'ALN (bras armé du FLN), de plusieurs centaines d'habitants de Melouza, au sud de la Kabylie.

    3

    Ce texte appelle deux commentaires :

    • en 1957, le président Bouteflika, que va rencontrer Emmanuel Macron, était déjà membre de l'ALN qui a perpétré ce massacre et essayé de le faire endosser par l'armée française. Il n'y a pas eu de repentance, côté FLN, de ce crime de guerre comparable à celui d'Oradour sur Glane.
    • le président Coty était de bonne foi lorsqu'il écrivait : "Je donne l'assurance solennelle que la France, qui veut leur garantir la sécurité et la justice, ne les abandonnera jamais". C'est un autre président de la république, Charles de Gaulle, successeur de René Coty, qui, cinq années plus tard, abandonnera aux couteaux du FLN des dizaines de milliers de musulmans et d'européens d'Algérie.

    Michel Janva

    Source : lesalonbeige


    votre commentaire
  • Par :Sylvestre Brunaud..

    Un article en date du 04 décembre 2016

    Un article Express sur la dame du Poitou...
    Naufrage d'une ministre socialiste...,qui a pris la défense de Fidel Castro ...
    Jean-Luc Mélenchon dit "merci à Ségolène Royal" qui a pris la défense de Fidel Castro ...
    VOILA QUE MADAME SÉGOLÈNE ROYALE S'ALLONGE COMME SON EX ...

    Mesdames ,Mesdemoiselles,Messieurs ;
    Heureusement, la France et le PS ne sont pas mariés ensemble, toujours aussi intelligente, la Royale ! ... Pas de Terreur à Cuba ? Non, Mais Non ! Exécutions dont le chiffre réel, nous ne le connaissons pas ... On se demande aussi pourquoi un quart de la population a fui le pays ! Oui par hasard comme moi de l'Algérie en 1962 par hasard ...
    Le PS ne s'en remettra pas. Chaque jour, la gauche s'enfonce davantage. On croit parfois qu'elle a touché le fond. Et bien non, la gauche trouve alors un moyen pour aller encore plus loin dans l'ignominie... Il faudrait quelle soit torturé cette dame comme je l'ai été et la peut être que certaine personne comprendront et de voir ce que j'ai vu ... J'avais 13 ans... Alors oui ! Vivement qu'ils s'en aillent avant d'avoir des boulevards "Castro, humanistes cubains du 20e siècle" fleurir en France ! ...
    La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal,d'après la presse , a salué samedi à Santiago de Cuba la mémoire de Fidel Castro, «un monument de l'histoire», rejetant les accusations de violations des droits l'Homme à son encontre.C'est bien la croisière en folie : au nom de la France,chante madame royale les louanges du tyran castriste, avec un vocabulaire néo-stalinien ...Madame devrait être déchu de ce gouvernement...
    Mais c'est absolument honteux pour la France d'avoir une représentante qui se comporte de cette manière en dénonçant ce que l'ONU avait traduit cette attitude de Castro comme étant une atteinte aux droits de l'homme ..La reine du Poitou dénonce ?..Alzheimer ne l'a pas épargnée. Oui mesdames ,messieurs ,«Ce qu'a dit Ségolène Royal manque de mesure, de lucidité et de respect pour l'ensemble des victimes,le même comportement que son ex, pour la repentance devant des généraux du FLN , incontestables et incontestées, de ce régime».Impensable, incroyable, cette dame qui n'est au gouvernement que par népotisme, fait un discours à la gloire de Castro. Si Valls, avant de donner sa démission ou se faire virer avait quelque chose dans le pantalon, il devrait l'éjecter du gouvernement. Mais il suffit attendre encore un peu...
    Plus de 50 ans de dictature, mais qu'importe pour la gauche le problème n'est pas là. L'objectif, c'est le pouvoir !, il n'y a que les pieds nickelés pour s'en laisser conter. Rappelez-vous la révolution chez nous en 1789 un effet d'optique, les guerres, on ne connaît pas. Je comprends mieux que l'on veuille maintenir la masse dans l'ignorance. Pauvres de nous. Un quinquennat explosif pour l'histoire ...
    Et quand je dis et je redis depuis des années, que la France est polluée depuis la fin de la deuxième guerre mondiale par le Parti socialiste qui n'a pas fait son aggiornamento comme l'évolution du monde l'exigeait, cela est encore confirmé par le discours d'hommage de la reine du Poitou, qui n'a pas reconnu toutes les souffrances que son soi-disant libérateur a infligées à son peuple, elle aura pu diplomatiquement encourager Cuba à une voie plus modérée allant vers l'Autre pour un monde meilleur, mais rien. Elle fait, avec son parti en France, de la même veine que Castro. Voilà où on en est !. Le marxisme-léninisme en France n'est pas mort ...
    PETIT DÉTAIL ;
    Castro quatre fois plus criminel que Pinochet
    Ouvrons le Quid à la rubrique « Pinochet » : 2600 morts sur 15 millions de Chiliens. Ces victimes ont payé de leur vie le prix de leur opposition à un coup d’Etat qui venait de renverser Salvador Allende, président démocratiquement élu en 1973. Intéressons-nous maintenant à Fidel Castro : 9200 morts sur 12 millions de Cubains - soit presque quatre fois plus que le putschiste chilien. Ceci sans compter les 77 000 Cubains noyés après avoir tenté de fuir le régime castriste sur des embarcations de (mauvaise) fortune. Pinochet a rendu le pouvoir au bout de dix-sept ans, et laissé élire ses successeurs. Fidel Castro après quarante-huit ans de dictature a préféré le « confier » à son frère. Mais ces deux-là sont des apprentis en matière de boucherie. Qui se souvient qu’Hafez El Assad, le père et prédécesseur du président syrien actuel, a - en une seule journée - massacré à Hama en 1982 plus de ses concitoyens que Fidel Castro en un demi-siècle de pouvoir ? Et que Jacques Chirac a jugé utile d’assister à ses funérailles ? Un amateur pourtant, en comparaison de Mengistu en Ethiopie (80 000 morts), d’Idi Amin Dada en Ouganda (300 000 morts), ou de Saddam Hussein (probablement proche du million). Mais il ne s’agit encore là que de la deuxième division des assassins de masse...je vous remercie ...
    Sylvestre Brunaud ...


    votre commentaire
  • OÙ EST PASSE MON PAYS !

    Par :Sylvestre Brunaud ..

     

     

    OÙ EST PASSE MON PAYS !


    La guerre d’Algérie a commencé par l’assassinat de deux instituteurs en 1954. Ils ont été choisis par le FLN comme cibles parce qu’ils symbolisaient une France humaniste, celle qui instruit et qui développe ...
    Huit ans plus tard, Les Français d'Algérie et harkis n’ont eu le choix qu’entre le départ d’une terre qu’ils avaient rendue meilleure pour l'avenir de tous, abolie maladie et autres et ce fut le massacre. Ce sont ainsi 150 000 harkis et Pieds-noirs, enfants, adultes et vieillards, qui ont été assassinés, le plus souvent après avoir été torturés alors qu'ils avaient eu leur indépendance ... L'abandon de ses enfants de sang et sans protection après le ravage de puis le 18 mars au soir d'Évian, entre 18 h et 18 h 30 l'affaire fut fatal sur un plateau d'argent par la France, fut qu'un désastre, un désastre que la France aura bien du souci à faire face aux années qui suivront ... Calais fut une défaite complète face cette oligarchie, et le restant de nos départements Français de cela et du bon vouloirs de beaucoup de Français d'accepter leurs destins ...
    Le même procédé est en cours en sa mère patrie ... Le Bataclan fut le départ pour une France pour ensevelir ses valeurs et son drapeau qui a porté haut son Empire, et de constater par mes larmes de mes yeux au jour d'aujourd'hui son destin ... Comme on nous dit,il faut penser à l'avenir, mais quelle comme avenir ,si le passé en étant une réalité,une réalité qu'on cache dans nos écoles et collèges en donnant raison aux petits loups qu'ils ont des agneaux a se mettent sous la dent,et sans cesse par les médiateurs du système pensant qu'a leurs bons avenirs de leurs clan familiaux ,et ma foi tant pis si on jette son propre peuple dans la rivière a crocodile ... Je le redis encore une foi ,<<les droits de l'homme et de l'enfant n'existe pas >> N'ont jamais éxisté ...
    Le drame que les Français d'Algérie ont vécu, il ne reste plus aujourd’hui comme vestiges qu’un grand rêve, des souvenirs douloureux, des plaies ouvertes a vies , dont des milliers de morts, des milliers de déracinés que l’on a, en 1962, dépossédés, humiliés, violés ; des ruines, une odeur de sang caillé, des plaintes étouffées ...! Et qu'ainsi encore et encore 50 ans plus tard que cela se reproduit en mère patrie ,de cela de nos martyrs subi ,nous voilà retrouver encore une fois contre cette menace ...

    C’était l’exode de ces enfants de pionniers qui n’en finissaient pas de parcourir l’hexagone en quête de travail et de logement et ces enfants-là, bouleversés par la guerre, ne s’arrêtaient jamais d’interroger le passé pour tenter d’entrevoir la raison de tant de malheurs immérités. Pourquoi cet acharnement du destin à leur infliger tant de détresse ? Pourtant, quand les vieux étaient venus s’installer en Algérie, dans ce désert de pierres brûlées par le soleil, il n’y avait rien, rien que la chanson du vent dans les touffes de broussailles et de palmiers nains. Et les vieux n’avaient rien pris à personne… Nul avant eux n’avait préparé leur venue sur ce sol vierge, nu, aride ou pestilentiel et où ils ne trouvèrent rien qui pût leur rappeler leur passé...Je vous remercie ...

    Sylvestre Brunaud ..


    votre commentaire

  • votre commentaire