• LE GRAND HOMME  

     LE DROIT DE SAVOIR


    votre commentaire
  • Mort de Roland Rappaport, avocat communiste des assassins du FLN

     par  -

    Mort de Roland Rappaport, avocat communiste des assassins du FLN

    Pas une seule ligne aujourd’hui dans les quotidiens algériens, sans doute n’ont-ils pas encore appris la nouvelle ! Pourtant il fut l’homme qui a défendu avec passion les assassins du FLN. Il est vrai que, pour lui, il s’agissait de « patriotes » qui luttaient pour l’indépendance de leur pays. Peu lui importait qu’ils massacrent des enfants, des femmes, des vieillards et de jeunes soldats français, vos enfants, nos enfants.

    De qui s’agit-il ? De Roland Rappaport qui, selon le syndicat des avocats de gauche, fut « l’homme des indignations devant toutes les formes d’injustice ou de discrimination » à la condition que ces injustices et ces discriminations soient commises par la France et non pas « contre la France » !

    S’était-il indigné lorsqu’il s’agissait de l’injustice et de la discrimination concernant les Harkis et leurs familles, massacrés en Algérie et humiliés en France ?

    S’était-il indigné contre les disparitions, les enlèvements, les assassinats, commis par « ses amis » FLN et ALN, après le 19 mars 1962 et jusqu’au 5 juillet ?

    S’était-il indigné lorsqu’il s’agissait de l’injustice et de la discrimination concernant les « Français d’Algérie », rapatriés dans les conditions indignes que l’on sait et jamais indemnisés ? Il est vrai qu’il s’agissait, selon lui, d’affreux colonialistes qui avaient exploité ce pays qui ne leur appartenait pas et que leur avait offert la France grâce à des « crimes contre l’humanité ».

    En cela, il est rejoint par le nouveau chef de l’état français, qui vient d’exprimer sa « grande tristesse » et saluer la mémoire de « cet avocat engagé qui a consacré sa vie à la lutte contre l’injustice et les discriminations » : « Ses combats resteront les nôtres et son exemple fait désormais partie de notre histoire nationale » a conclu Emmanuel Macron, qui, sans doute, appréciait ses actions passées. Nous savons, à présent, à quoi nous en tenir !

    Défenseur des traîtres, tels Maurice Audin, Henri Alleg et de leurs complices du Parti Communiste Français (dont il fut membre actif de 1949 à 1979), président du MRAP  (1988/1989), ce mouvement contre le racisme, sauf quand il s’agit de racisme « anti-blanc », Roland Rappaport n’a pas manqué de dénoncer la torture en Algérie, mais uniquement la torture contre les patriotes indépendantistes algériens, pas contre les défenseurs de l’Algérie Française torturés par les gendarmes de Debrosse aux Tagarins, ni contre les tortures infligées à des jeunes appelés français, faits prisonniers par l’ALN et le FLN !

    Les injustices, les discriminations, qui peut les accepter ? Mais pas lorsqu’elles sont engagées vers une seule direction : celle de nos ennemis !

    Manuel Gomez

    http://ripostelaique.com


    votre commentaire
  • Lettre du sous Jesús Lanzas TNS Chef d'état-major de la Défense M. Francisco Javier Varela Salas

    DetallesEscrito por Jesús LanzasCategoría: Artículos  

    Publicado: 28 Julio 2017

       

        M. Francisco Javier Varela Salas, chef d'état-major de la Défense:

    la lecture des journaux La dernière semaine, j'ai entendu une histoire qui m'a donné une part, un sentiment d'immense douleur, et d'autre part, un sentiment de dégoût infini. Je veux dire le message affiché sur le site officiel compte Twitter Armée dernière Juillet 19, faisant allusion à la publication de l'anniversaire du 18 Juillet 1936. Cette publication éphémérides lui est qualifiée à juste titre comme « soulèvement civilo militaire », dans laquelle il a participé plus de l'armée, qui mérite d'être rappelé comme un jour important (je dirais très important), dans l'histoire de l'Espagne. Cependant, et malgré les protestations des partis de gauche comme PSOE, nous et d'autres mauvaises herbes, l'armée a publié le Twitter mentionné ci-dessus d'autrefois, dans laquelle elle reconnaissait la paternité de la publication de l'anniversaire, comme celui qui reconnaît la commission d'un crime et pire et absolument embarrassant, considéré ce fait comme une erreur et a présenté ses excuses pour cela.

    Cela dit, je ne peux pas empêcher de se demander: Comment pouvez-vous tomber si bas par l'armée, quel niveau abyssal de l'indignité qui est venu avant la manifestation de la prétendue gauche espagnole, dans la nature anti-militaire, présente ses excuses pour indiquant une vérité historique irréfutable que la nature était civilo-militaire du soulèvement national glorieux?, Ou est-ce que les civils ne sont pas les millions d'Espagnols qui l'ont soutenu depuis le début, préparant des centaines de milliers d'entre eux non seulement dans les colonnes l'armée, la marine et la force aérienne, mais aussi les drapeaux héroïques de la Phalange et les tiers assiégés de Requeté?.

    Vous pouvez être sûr, M. Varela Salas, ce type d'action, indigne de l'institution militaire à vous. Représente ne font que saper sérieusement le prestige et la réputation de l'armée.Si participiez illustres des généraux de la guerre de libération nationale, en commençant par généralissime Franco, et suivis par Mola, Varela, Yagüe, Queipo del Llano, Aranda, Kindelan, et ainsi de suite, levé la tête, honteux du Twitter embarrassant, la production de grincer des dents à tout Wellborn espagnol voir comment s'excusant de se souvenir d'une journée glorieuse dans l'histoire de l'Espagne, le début d'une guerre sanglante qui a empêché la chute de notre pays sous l'emprise du communisme.

    Celui qui écrit ces lignes un pied espagnol, fier et ayant fait le fameux « mili » à la fois, fin des années 80, ce qui était assez facile de se débarrasser de lui, par l'insoumission des ressources indignes ou un service de remplacement. Je l'ai fait le service militaire entre 1988 et 1989 à Saragosse Airbase. Et Dieu merci mon séjour à la base militaire ne coïncidait pas avec celle de son prédécesseur, M. Julio Rodríguez Fernández, fourberie et modèle impudence où ils existent. Heureusement, je n'ai pas eu cuadrarme à un caractère de ce faible caractère moral.

    Pour dire au revoir, je veux juste exprimer mon souhait que l'armée espagnole glorieuse ne serait pas contraint de se conformer au rôle ridicule de l'opérette armée, prête à subir une humiliation, déshonorant, il peut être, mais est en réalité érigée en l'épine dorsale du pays, la défense de l'intégrité territoriale de l'Espagne et sa souveraineté et son indépendance.

    Cordialement

    Je sgd. Jesús Lanzas. délégué TNS Union nationale.

    Madrid, le 27 Juillet, 2017

    http://sindicatotns.es/index.php?option=com_content&view=category&id=8&Itemid=102


    votre commentaire
  • Voici la liste des déserteurs Musulmans de l'armée Française

    Par: Pieds Noirs 9A..

    Voici la liste des déserteurs Musulmans de l'armée Française .Qui ont rejoint le FLN armée des frontières...

    jusqu'ici tout va bien .

    Ce qui n'est pas bien , aucun n'est mort pendant la guerre d' Algérie .
    Après les spécialistes ces officiers de l’armée Française ont déserté a partir de 1958 , pour servir après les hommes de De Gaulle Ben Bella et Boumediene .
    Le FLN  présente ces officiers comme des vrais fellagas , mais ce n' est pas le cas .

    - Ahmed Bencherif (colonel, chef de la gendarmerie). Saint cyr promotion 1952 .
    - Ben Abbès Ghezaiel (général, chef de la gendarmerie).saumur .
    - Abdelkader Chabou (colonel, secrétaire général du MDN, membre du Conseil de la Révolution). Saint cyr .
    - Slimane Hoffman (colonel, wali d’Alger).
    - Abdelhamid Benabdelmoumen (colonel, attaché militaire à Berlin puis à Moscou). Saint cyr .
    - Mohamed Zerguini (colonel, chef de région, ministre).saumur 
    - Mohamed Bouanani (capitaine, chef du quartier général).
    - Abdelmalek Sayesse.
    • En 1958 :
    - Khaled Nezzar (général, chef des forces terrestres, chef d’état-major, ministre de la Défense, membre du HCE). Saumur .
    - Abdelmalek Guenaïzia (général, chef d’état-major, ambassadeur, ministre délégué à la Défense). Saint cyr 
    - Larbi Belkheir (lieutenant saumur promotion 1959 général, chef de cabinet du président Bendjedid, ministre de l’Intérieur).

    - Larbi Boukadoum.
    - Salim Saâdi (colonel, chef de région, plusieurs fois ministre). Saumur .
    - Mokrane Aït Mahdi (commandant, héros de la bataille de Souk-Ahras, cadre supérieur de la gendarmerie nationale).

    - Mohamed Allahoum (colonel, chef d’état-major de région militaire).Saint cyr .
    - Abdelmadjid Allahoum (colonel, chef du protocole du président Houari Boumediène, ministre). Saumur .
    - Abdennour Bekka (colonel, plusieurs fois ministre).
    - Benaïssa Mohamed (commandant, directeur général des Douanes).
    - Hamou Bouzada (commandant, directeur central au MDN). 
    - Mokhtar Kerkeb (colonel, chef d’état-major de plusieurs régions militaires).
    - Lahbib Khlil (général, directeur central au MDN).
    - Abdelhamid Latrèche (colonel, secrétaire général du MDN). Saint cyr .
    - Rachid Meïdouni (capitaine, responsable du génie militaire, mort dans un accident d’hélicoptère).
    - Tahar Madaoui (colonel, chef d’état-major de région et chef de la logistique). 
    • En 1960 :
    - Mohamed Touati (général, chef de la Gendarmerie nationale, conseiller à la présidence de la République)
    - En 1961 : Saumur .
    - Sous-lieutenant Mohamed Lamari (chef des forces terrestres, chef d’EMG de l’ANP) saumur promotion 1960 .
    - Mohamed Lyacine ( premier Algérien diplômé de l’Ecole polytechnique de Paris, ministre de l’Industrie). 
    - Slimane Bouchouareb (directeur central au MDN). Saumur .
    Ce qui est bizarre tous ont fait l’école des officiers de la cavalerie de Saumur .

     

    votre commentaire
  • MADAME QUI CE VOYAIT EN HAUT DE L'AFFICHE !MADAME QUI CE VOYAIT EN HAUT DE L'AFFICHE !

    Bizarre ! Marine Le Pen au courant de rien ?. Même des courriers que vous lui envoyez .Alors porte à croire que ce parti peut gouverner notre pays la France, c'est croire à la ruine de chacun tant culturelle que sociale et économique...Et le pire sans connaître la façade politique qui est l'Islam ,sans connaître l'armement que possède nos ennemis et j'en passe ...

    Mesdames ,Mesdemoiselles Messieurs ;
    Des pratiques connues et inadmissibles. Le FN a une capacité d'organisation exceptionnelle (micro parti...) et une gestion complexe digne des paradis fiscaux et tout cela sur notre dos ou en clair avec l'argent public. Croire que ce parti peut gouverner, c'est croire à la ruine de chacun tant culturelle que sociale et économique...
    Ce parti politique est devenu une mécanique bien huilée pour engranger des bénéfices. La crise au FN on ne connaît pas, sauf pour ses candidats et militants qu'eux la connaissent de se faire arnaquer...
    Un fonctionnement qui rappelle celui des sectes : on s'enrichit sur le dos des membres à qui on vend tout ce qu'on peut vendre puis on se fait rembourser plus que grassement par l'Etat. Le FN est devenue une entreprise commerciale spécialisée dans l'appropriation en tout genre des subsides, subventions des institutions nationales et européennes. Choquant non ? Oui plus que choquant ! Mais est-ce que l'image de ce parti est impactée pour autant ? Ses membres et sympathisants sont à l'image des membres d'une secte : imperméables, aveugles à toute critique. Mais jusqu'à quel point, jusqu'à quel prix ? Lisent-ils ce genre d'article/livre ?...
    <<<<LE LIVRE ;Laurent Fargues, «Le procès interdit de Marine Le Pen». Éditions First. 224 pages qui révèle tous les méandres de l'affaire Jeanne pour laquelle le FN et plusieurs de ses cadres sont renvoyés en correctionnelle>>>>...
    L’ouvrage détaille les hallucinantes découvertes des enquêteurs : se voit mis au jour un système incestueux où toute distinction semble abolie entre le combat électoral et les profits privés, où les hommes et les capitaux circulent de manière opaque d’une structure à l’autre, la facture finale étant supportée par le contribuable. Retour en trois questions sur l'affaire qui, plus que toutes les autres, inquiète Marine Le Pen. 
    Alors cela est bien surprenant, que des citoyens puissent voter pour des candidats ou pour un parti magouilleur et pleure leur idole, n'ayant pas mieux comportement que les autres du système de gauche comme de droite molle ... 
    Pour ma part, en aucun cas, j'ai tenté de donner ma voix au deuxième tour, ni à l'un, ni à l'autre, surtout de nous avoir traité par Marine, donc ses anciens de moins-que-rien et de le dire ouvertement que nous étions des "ramassis" ...
    Alors ce qui est désolant, oui bien désolant croyez le moi, c'est que les pratiques crapuleuses de certains politiques ne détournent pas leurs électeurs. Pour rappel ; on a bien des exemples depuis l'affaire Médecin a Nice, et son comité de soutien. Leur devise : cocus et contents... Je vous remercie .Sylvestre Brunaud ...

     

    votre commentaire