•  La gauche communiste ,un grave danger

    Par :Pieds Noirs 9A..

    Article N°3116 du jeudi 13 avril 2017..

    Les grands bobos de la gauche communiste...

    La gauche communiste ,un grave danger

     Les grands bobos de la gauche communiste...

    Il faut que les Harkis et les Pieds-Noirs qu'ils se rappellent ce qu’a été pendant la guerre d’Algérie cette gauche que l’on nous présente encore actuellement comme candidat a la présidentiel, dont 3 a 5 communistes dans le tas ,bonasse, humaine, généreuse et fraternelle...
    Cette gauche, que nous servent à longueur de journée les présidentiables MACRON, HAMON en passant par MELENCHON, POUTOU et ARTHAUD ...

    A été, entre 1954 et 1962, la plus impitoyable qui soit avec ses misérables porteurs de valises et son bras armé d'assassin du FLN

    - le PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS...
    - Le 31 octobre 1954, veille du déclenchement de la rébellion en Algérie (la TOUSSAINT ROUGE), deux membres importants du PCF, Benoît FRACHON et M. DUFRECHE assistent à une réunion à Alger, présidée par Krim BELKACEM, assisté de OUAMRANE et Amar OUEZZEGANE .
    -Le 4 avril 1956, désertion de l’aspirant COMMUNISTE félon MAILLOT, qui rejoint le MAQUIS ROUGE de l’OUARSENIS créé par le CAMARADE révolutionnaire LABAN, avec un camion rempli d’armes et de munitions pouvant équiper tout un bataillon d'assasin pour tué du Français
    -Le 18 mai 1956, l’embuscade meurtrière dans les Gorges de PALESTRO, par des membres du FLN, équipés d’armes et de munitions provenant du stock volé par le CAMARADE félon MAILLOT, fait 18 tués parmi les appelés du Contingent du 2e bataillon du 9e Régiment d’infanterie coloniale (Ils sont tous odieusement mutilés : yeux crevés, corps vidés de leurs entrailles, testicules coupés...) ;
    -Le 14 novembre 1956, pose de bombes dans l’usine à gaz d’Alger par le CAMARADE YVETON. Attentat avorté qui aurait dû  Les grands bobos de la gauche communiste...provoquer une hécatombe dans la population algéroise...
    - Etc...Etc jusqu’en 1962/1963 ou les Pieds-rouges voulant faire d'un Algérien ,un homme nouveau ,pauvres imbéciles ,croyant que les Français d'Algérie en avait fait leurs esclaves ,ses Pieds rouges ,une fois l'arrivez de Boumediene ,prenant leurs jambes à leurs cous pour revenir en France ,demandez leur a ses traîtres ce qu'ils en pensent ... OUI, un homme nouveau, plutôt vouloir se remplir les poches sur cette indépendance ...Pieds Noirs 9A..

     image que d'un petit détail

     Les grands bobos de la gauche communiste...


    votre commentaire
  • La racaille turque perturbe le match Lyon-Besiktasy

    Des milliers de Turcs enragés ont hier fortement perturbé le match de football entre l'équipe de Lyon et celle de Besiktas : affrontements avec les forces de l'ordre et des supporters de l'OL aux abords du stade, jets de pétards sur les spectateurs lyonnais dans le stade, invasion du terrain,...

    A noter qu'un certain nombre de Turcs ont été corrigés par de courageux supporters lyonnais qui leur ont fait comprendre de manière musclée qu'ils n'étaient pas en terrain conquis.

     


    votre commentaire
  • "La société doit se défendre contre ceux qui la menacent""La société doit se défendre contre ceux qui la menacent"

    <<Ceux contre la peine de mort, sont des coupables des suivi de victimes>> 

    Mesdames ,Mesdemoiselles, Messieurs;
    Un désastre de notre société Française, ou nos victimes sont de plus en plus nombreuses, voir des enfants ...
    Comme a Monsieur Badinter ,que de nombreux de Français le porte aux nues ...
    À travers les époques, des spécialistes du droit, des hommes politiques, des philosophes, mais aussi les gens ordinaires qui constituent ce qu'on appelle "l'opinion publique" d'un pays, ont pris parti de la peine de mort.Exprimés dans des contextes différents et sous des formes différentes (discours, essai ou simple conversation), les arguments avancés par les partisans de la peine capitale restent presque identiques depuis les origines de nos sociétés. Jusqu'à aujourd'hui, pour défendre le principe de la peine de mort, on s'appuie généralement sur la faiblesse de nos homme politique ...
    Pour survivre, une société doit se défendre contre le désordre et faire respecter ses lois.Pour la paix des citoyens et non dans leurs souffrances ...
    Lorsque l'un de ses membres les enfreint, il est dangereux non seulement pour les personnes qu'il pourrait agresser, mais surtout pour la société dans son ensemble. L'État devrait donc veiller à ce que la justice empêche le fautif de semer le trouble, voire de commettre d'autres crimes, mais voilà de nos jours la panade continue de pire en pire ...
    La façon la plus efficace de le faire serait d'éliminer physiquement les coupables des crimes les plus graves, donc peine de mort, dont la liste varie beaucoup : meurtre, viol, vol, mais aussi, selon certains, toute atteinte aux représentants de l'ordre (policiers, gouvernants...), ou encore désobéissance des soldats ,et j'en passe ...
    Comme l'on a supprimait la peine de mort, nous avons créer de plus en plus de victimes , la société paraît faible et vulnérable. La criminalité augmente voir des faits plus graves. Des criminels venus de pays plus sévères pourraient même affluer dans le pays, sachant qu'ils ne risqueraient pas de mourir s'ils étaient arrêtés, alors pourquoi se gêner, parfois certain pour un héros ,comme aussi nous voyons que tout est au top dans certaines prisons,de (certaine moderne) même un pavillon pour passé avec votre concubine ou épouse jusqu'as 72 heures de relaxation,avec douche salon ,le top quoi ?. A l'extérieur un comité d'accueil social payé par vos impôts,pour la garde de vos enfants pendants ses 72 heures, oui mesdames messieurs, et je peux vous situer la prison, des prisonniers et de la plus part classer "S"
    "Seule la mort du coupable peut réparer le crime", je parle d'un crime reconnu pas des ADN et autres ...
    Le meurtre d'un homme est un crime si grave qu'il ne saurait trouver de réponse appropriée que dans la mort du coupable. En l'éliminant, la société satisferait le légitime désir de vengeance des proches de la victime, surtout dans le cas de crimes particulièrement révoltants. Les parents d'un enfant violé et assassiné, par exemple, ne pourraient trouver d'apaisement qu'en ayant la certitude que la justice tuera le meurtrier, sans quoi 20 ans après recommenceras
    En prononçant et en organisant une exécution judiciaire, la justice apporterait en tout cas une grande consolation aux familles des victimes. C'est pour cette raison qu'à l'heure actuelle, dans certains pays (notamment une partie des États-Unis), les familles des victimes sont invitées à assister aux exécutions.
    "Seul l'exemple des criminels exécutés peut dissuader de commettre des crimes." réduire viol et diverse agression a l'arme blanche dans métro ou autre
    L'exemple des exécutions (publiques ou même à huis clos) serait une arme efficace contre le crime. Ce spectacle, tout en rassurant les gens honnêtes sur la force de la société, ferait hésiter les criminels au moment de passer à l'acte.
    Même s'ils ne respectent pas la vie des autres, les meurtriers auraient peur d'être eux-mêmes tués une fois entre les mains de la justice. Impressionnés par ce terrible spectacle, l'ensemble des citoyens serait poussé à respecter l'ordre, sinon par conviction, du moins par peur.
    Donc cela ne sert à rien de l'avoir supprimé ...Je vous remercie .Sylvestre Brunaud..


    votre commentaire
  • LA FRANCE ...MA FRANCE

    LA FRANCE ...MA FRANCE
    LE MAL DE VIVRE ET DE VOIR MON PEUPLE SOUFFRIR ...

    Et la petite Marinette de nous avoir fait une affiche d'une France apaisée, bien voyons de qui se moque-t-on!

    Mesdames ,Mesdemoiselles,Messieurs;
    Cet État socialiste, fondé sur la haine des basses classes, que les politiciens d’hier et d'aujourd'hui furent incapables de bâtir et donner gloire a notre pays, qui aurait été édifié depuis plusieurs années déjà, sans heurts, sans larmes et d'un avenir serein pour l'avenir futur de nos enfants, ainsi de ne plus voir erré un seul SDF dans la rue...
    Au lieu d’errer comme de pauvres bêtes traquées a la recherche d’un ravitaillement problématique, les Français connaîtraient aujourd'hui une vie simple , saine et heureuse. Au lieu de se trouver encore sous la domination des puissances d’argent, des racketteurs de toutes sortes anti France, les Français connaîtraient a leur yeux la liberté, la liberté ! Ce bonheur incomparable pour un peuple ,de se sentir maître chez lui et de ses propres destinées...
    Au lieu d’être inquiets et désarmés en face des forces qui continuent à exploiter comme des brebis,comme si rien ne s’était produit, comme si rien ne devait changer, paysans, employés, ouvriers, artisans, tous ceux qui travaillent et produisent, groupés en organisations puissantes, seraient intégrés à la première place dans l’État...
    Si les Français nous avaient écouté les vrais patriotes de la vraie droite forte, Ceux qui tape le point sur la table en disant la vérité , au lieu d'écouter la flûte enchantée des donneurs de leçons, alors ! Cette collaboration aurait les convertis dès la première heure dont nous aurons déterré non pas dans la défaite, mais d'avoir proclamé notre honneur à notre France haut et fort, nous aurions donné depuis, sous le signe de la victoire, dans la joie et dans le plein épanouissement de notre fierté intacte à nos Français de France ...
    Mais… Pas un grain, pas un seul, ne sera perdu de nos semailles obstinées ! Cette Paix, cette Justice, cet Ordre qui conditionnent la sécurité des foyers, le droit au travail et la tranquillité des peuples, nous allons nous acharner a les établir.OUI ! il faudra coûte que coûte par de gros risque à en courir ...
    II y a dans le peuple de France trop de réserves d’énergie, de bon sens, d’honnêteté et de courage que la voie du capitaliste du grand bobo, pu masquer pour détruire, pour désespérer de l’avenir. Et c’est à lui qu’il appartient en principe , en définitive, de construire la paix. Car il n’y aura de paix en Europe qu’à la condition expresse que la France, régénérée dans son vouloir être sage, par la vertu de sa foi elle-même, par l’effort tenace de son propre travail, reprendre sa place. Une France forte, ce serait le monde de joie. Seule une France refaite par de vrais hommes et femmes, pourra connaître cette paix bienfaisante et féconde...
    II n’y a dans cette paix ni lâcheté, ni faiblesse, ni abdication de notre personnalité. Certes, il nous faut payer aujourd’hui nos fautes, toutes nos fautes. « Nos actes nous suivent ». Car, c’est une loi imprescriptible à la foi divine et humaine que le châtiment s’abatte sur qui a manqué à son devoir. Mais dans la douleur qui nous étreint tous, sachons nous instruire et nous grandir. Autour du plus noble vieillard de ce temps, ''Pétain'', le plus grand de France, qui s’évertue à redresser la patrie blessée et pantelante, serrons les rangs et entrons hardiment dans le mouvement qui doit recréer une France éternelle...
    Dans le grand désert d’idées et d’hommes où notre patrie semble agoniser s’élève le drapeau de notre pays . Sa doctrine qui est celle de la nécessité historique est le meilleur ciment pour bâtir la cité Française telle que l’ont rêvé nos morts des deux guerres. Son idéal, sa mystique puise dans le tréfonds de notre histoire toutes les raisons d’exaltation de l’âme.Je vous remercie...
    Sylvestre Brunaud ...


    votre commentaire
  • Les premiers résultats d’enquête de l’ONU indiquent que ce sont les rebelles qui ont utilisé du gaz sarin

    Bashar Jaafari: Damascus Ready to Find Solution to Syria Crisis
     

    Voici un nouveau point d’information avec Ayssar Midani, notre correspondante à Damas. Au travers de cet entretien (seulement audio suite à un problème technique), elle analyse la rhétorique atlantiste, qui vise à écarter tous les éléments de preuve apportés par la Russie, la Syrie, ou même Carla Del Ponte, qui atteste de la responsabilité des « rebelles » dans l’attaque à l’arme chimique qui a eu lieu dans la banlieue de Damas. Mais il faut raison garder, l’investigation devrait se poursuivre encore durant quatre jours.

    Les américains et leurs alliés sauront-ils attendre la fin de l’enquête ? La Russie, la Chine, l’Egypte et l’Iran pour ne nommer qu’eux, font en sorte de les dissuader d’opter pour une solution unilatérale qui plongerait la région dans le chaos. En France, certains politiques comme Nicolas Dupont Aignan, Jacques Myard, François Bayrou, Marine le Pen ou encore Jean-Luc Mélenchon ont affiché un certain scepticisme, voir une franche hostilité face à la campagne de propagande qui touche actuellement la Syrie. Seront-ils entendus ?

    Nous remercions Ayssar Midani pour ses analyses.

    La suite video

    DANS INTERNATIONAL, INTERVIEW, VIDÉO / PAR / LE 28 AOÛT 2013

    Point du 27 août

    Point du 26 août

    Point du 25 août

    Point du 24 août

    source


    votre commentaire