• IDENTITÉ NATIONALE : LA FIN DE LA FRANCE

    IDENTITE NATIONALE : LA FIN DE LA FRANCE

     

    Lundi et mardi 10 et 11 décembre 2018, en l’absence annoncée du présent de la République évidemment retenu à Paris on imagine pourquoi, un obscur secrétaire d’Etat va signer à MARRAKECH, après sans doute un séjour agréable à la MAMOUNIA, le document final de la conférence intergouvernementale des Nations unies chargée d’adopter un pacte mondial pour des migrations sures, ordonnées et régulières.

    Alors que plusieurs Etats membres de l’Union européenne disent non (devinez lesquels) d’autres hésitent. La France de MACRON (2/3 des Français aux dernières présidentielle)  fonce dans le mur.

    Alors voilà.  Le programme est de collecter des données précises. Ca ne mange pas de pain. Le deuxième objectif est de lutter contre les facteurs négatifs ceux ainsi appelés étant les oppositions aux migrations en question.  Le troisième est de donner aux migrants, considérés comme déjà installés dans les pays de destination, toutes informations pour exiger des droits. Le quatrième objectif est de munir les migrants irréguliers de documents d’identité, et cinquième objectif, faire en sorte que les filières de migration soient plus accessibles et plus souples. En français dans le texte.  Objectif n° 6 : favoriser les pratiques de recrutement justes et éthiques et trouver aux migrants non seulement du travail, mais encore du travail décent, ce qui veut dire que les pays d’accueil doivent reculer pour accepter les migrants.  Le septième objectif est se s’attaquer aux facteurs de vulnérabilité en protégeant les migrants. D’(ailleurs le 8ème objectif est de sauver les vies des migrants, et même de retrouver ceux qui ont disparu.  Objectif neuf, à la limite le seul sérieux, renforcer la lutte transnationale contre le trafic des migrants, avec en objectif n° 10 le combat contre la traite des personnes. C’est seulement au 11ème objectif qu’on parle enfin de gérer les frontières, avec en objectif n° 12 la veille des orientations appropriées ( ???) L’objectif n° 13 est ne pas recourir au placement en rétention et la découverte de solutions de rechange. Comme l’expulsion n’est pas prévue non plus, c’est donc la régularisation systématique. D’ailler objectif n° 14, il faut renforcer la protection consulaire, et même objectif n° 15 assurer l’accès des migrants aux services de base, et objectif n 15 donner aux migrants des moyens de pleine intégration, et encore objectif n° 17, &éliminer toutes formes de discrimination, et organiser un débat public contre les oppositions aux migrants.

    J’arrête ici, il y en a encore 6 ou 7 autres.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :